http://www.fides.org

Asia

2003-06-30

ASIE / INDE - DES JEUNES CATHOLIQUES EN MISSION AUPRES DE JEUNES NON CHRETIENS DE LEUR AGE DES VILLAGES RURAUX – LA PREPARATION DES JOURNES MONDIALES DE LA JEUNESSE D’ASIE SE POURSUIT

Diphu (Agence Fides) – Une Mission qui part des jeunes pour atteindre d’autres jeunes : c’est l’initiative de plusieurs Diocèses de l’Inde, en préparation à la Journée Mondiale des Jeunes d’Asie, en collaboration avec la Fédération des Conférences Episcopales d’Asie, qui se tiendra à Bangalore du 9 au 16 août 2003. Plus de mille délégués de nombreux Pays d’Asie réfléchiront et échangeront leurs idées sur le thème : « Les jeunes de l’Asie pour la Paix ».
Parmi les expériences les plus significatives, notons celle du Diocèse de Diphu, dans le nord-est de l’Inde : la Commission pour la Pastorale des jeunes, dirigée par le Père Tom Magattuhazhe, a organisé une Mission dirigées vers les jeunes des régions rurales, avec des initiatives d’évangélisation, d’éducation, d’orientation des vocations et des groupes de discussion, « pour ouvrir leur vie à un développement intégral, socio-culturel et spirituel, à la lumière de l’Evangile » a expliqué le Directeur de la Commission dans un rapport parvenu à l’agence Fides.
« Un changement de notre société, et le développement de notre région, peuvent se faire seulement quand les jeunes sortent de leur cocon, avec leurs ressources et leurs talents. Nous devons leur offrir la possibilité de se construire un sens de la responsabilité et d’estime d’eux-mêmes. Nous privilégions une approche globale, en invitant les jeunes à être lumière pour la société. Nous les invitons à être des avocats de paix et pas de guerre, d’amour et pas de haine ; de générosité et pas d’égoïsme ; de respect de l’humanité, et pas de destruction ».
La stratégie d’évangélisation prévoit que les jeunes eux-mêmes s’approchent des autres jeunes et leur parlent. « La catéchèse et l’évangélisation proposées par les jeunes a un impact différent. Nombre de nos jeunes passent dans les villages ruraux, s’y arrêtent deux jours. Ils établissement facilement un contact avec les jeunes non chrétiens de leur âge, et leur parlent du Christ et de l’Eglise : naissent ainsi de nouvelles communautés chrétiennes, fondées sur l’écoute de la Parole de Dieu et sur la prière ».
En préparation à la Journée Mondiale des Jeunes de l’Asie, la Mission est centrée sur l’annonce de la paix et de la justice, thèmes sur lesquels les jeunes manifestent une grande attention et une gande sensibilité. Aux Journées Mondiales de la Jeunesse d’Asie, on réfléchira en effet sur ce que peut être la contribution des jeunes d’Asie pour la réconciliation, à l’intérieur des différents pays asiatiques touchés par la guerre, les conflits ethniques et civils, par les désordres sociaux, pour créer une culture authentique de paix au plan local et global.
A la rencontre participeront non seulement des jeunes catholiques, mais aussi des invités d’autres religions, de manière à élargir le plus possible le discours de la paix, en y faisant participer les bouddhistes, les hindous, les musulmans, les fidèles des cultes traditionnels. Les différentes sessions et les séminaires approfondiront les quatre pilastres de la paix indiqués par « Pacem in Terris » : vérité, justice, amour et liberté, considérés à différents niveaux : individuel, communautaire, national, universel. Les discussions porteront aussi sur les questions d’ordre pratique, qui touchent les réalités des jeunes : globalisation, lutte contre le terrorisme, SIDA, abus de la drogue et de l’alcool, déséquilibres écologiques, chômage, fondamentalisme, consumisme, crise des valeurs. (P.A.)
(Agence Fides, 30 juin 2003, 45 lignes, 576)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network