http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-15

AFRIQUE/SOUDAN - Entrée de troupes tchadiennes au Darfour selon un mouvement rebelle

Khartoum (Agence Fides) – L’un des principaux groupes de guérilla du Darfour (Soudan occidental), le Justice and Equality movement (JEM), a accusé le Tchad d’avoir envoyé des troupes au-delà de la frontière et a demandé au Président tchadien Idriss Deby Itno de ne pas s’immiscer dans le conflit en cours entre le gouvernement de Khartoum et les groupes rebelles de la région.
Le Tchad a sponsorisé un accord entre un groupe sécessionniste du JEM et les autorités soudanaises. Les chefs de la faction dissidente en question, Mohamed Bashar et Suleiman Arko, ont cependant été tués dans une embuscade qui leur a été tendue par le JEM alors qu’ils rentraient sur le territoire soudanais en provenance du Tchad. Le JEM est accusé d’avoir tendu le guet-apens en territoire tchadien, une accusation repoussée par la direction du mouvement.
Le JEM affirme en outre que le Tchad a eu un rôle dans l’assassinat, en décembre 2011, de son responsable, Khalil Ibrahim. (L.M.) (Agence Fides 15/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network