http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-10

AFRIQUE/TANZANIE - Engagement interconfessionnel après l’attentat d’Arusha : « halte à l’incitation à la haine religieuse »

Dar es Salaam (Agence Fides) – « Halte aux discours d’incitation à la haine religieuse » : c’est ce qu’ont décidé les responsables religieux chrétiens et musulmans de Tanzanie au lendemain de l’attentat perpétré durant la cérémonie d’inauguration de la Paroisse Saint Joseph d’Arusha, attentat qui a fait trois morts et une soixantaine de blessés (voir Fides 06 et 07/05/2013).
La décision en question a été prise au cours d’une rencontre interconfessionnelle s’étant tenue les 8 et 9 mai à Dar es Salaam.
« En tant que responsables religieux, il nous a été conférée la capacité de maintenir la paix et la sécurité » affirme la déclaration finale de la rencontre. « La violence religieuse peut détruire facilement la paix et la sécurité ».
La déclaration invite les responsables religieux à s’engager dans les discussions relatives à la religion en respectant les autres fois, à entretenir des relations interreligieuses et à encourager les parents à éduquer leurs enfants à l’importance de la paix.
La police a annoncé qu’à partir de maintenant, ceux qui diffusent des discours incitant à la haine religieuse seront arrêtés, que les messages en question aient été diffusées par le biais des haut-parleurs d’églises ou de mosquées ou par le biais d’Internet, des réseaux sociaux ou de la téléphonie mobile. (L.M.) (Agence Fides 10/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network