http://www.fides.org

Dépêches

2013-05-03

ASIE/YEMEN - Opérations militaires au profit des migrants enlevés et torturés

Sanaa (Agence Fides) – L’armée yéménite a décidé de lutter davantage contre les trafics illégaux dans le nord du pays où les migrants et autres réfugiés provenant de la Corne de l’Afrique sont souvent tenus prisonniers et torturés par les bandes criminelles à la recherche d’une rançon. Au cours du dernier mois, dans la ville de Haradh, dans le nord du pays, non loin de la frontière avec l’Arabie Saoudite, une incursion militaire a permis de libérer 1.620 migrants y compris des femmes et des enfants. La majeure partie d’entre eux, victimes d’un trafic, soumis aux travaux forcés et réduits en esclavage, se trouvent actuellement à l’hôpital Al-Mazraq géré par l’ONG Médecins sans frontières. Les médecins de MSF ont fait état de graves signes de violence sur ces personnes (ongles arrachés, coups…). En 2012, environ 107.000 personnes sont arrivées au Yémen, en majorité en provenance d’Ethiopie, et à ce jour, au moins 30.000 sont arrivées dans ce pays depuis le début de l’année. (AP) (Agence Fides 03/05/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network