http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-25

ASIE/PHILIPPINES - Appel des Evêques de Mindanao en faveur de la sauvegarde de l’environnement naturel de l’île

Kidapawan (Agence Fides) – Il est urgent de sauvegarder l’environnement naturel et de sauver l’île de Mindanao : c’est ce que demandent, dans un appel conjoint, les Evêques des quatre Diocèses de Kidapawan, Marbel, Digos et Cotabato sis sur l’île de Mindanao, au Sud des Philippines. Dans leur appel, envoyé à l’Agence Fides, les Evêques remarquent que « la dégradation environnementale dévastatrice à Mindanao » est due en grande partie à l’action de l’homme et qu’elle cause « des changements climatiques extrêmes » tels que sécheresse, inondations et typhons. Par « facteur humain », les Evêques entendent la pêche illégale, les activités minières à grande échelle, la mauvaise gestion des déchets, l’érosion continuelle du sol, la pollution de l’air, des cours d’eau, des lacs et des mers ainsi que la consommation irresponsable des sources d’énergie.
L’appel signale un certain nombre « d’impératifs moraux et politiques », le premier étant de sauvegarder l’environnement, confié à l’homme par Dieu. « Lorsque des biotechnologies ou la technologie sont employées pour exploiter les ressources naturelles, il faut toujours préserver les droits humains, la santé et le bien commun » remarque le texte envoyé à Fides.
Sur la base de tels principes, l’Eglise offre des jugements sur « certains thèmes brûlants » et affirme que si l’extraction minière ou l’industrie agro-alimentaire représentent objectivement des « péchés sociaux » dès lors qu’elles ne sauvegardent pas l’environnement, la santé et les droits humains. Un sort particulier est réservé aux mines, qui menacent les terres constituant les « domaines ancestraux » de tribus locales, alors qu’un autre motif de forte préoccupation consiste dans la modification des bassins hydrographiques et d’autres zones protégées de Mindanao.
Les Evêques invitent les responsables du gouvernement et les administrateurs politiques à revoir les lois non conformes aux principes moraux et sociaux et ne respectant pas l’environnement naturel, s’engageant, en tant que communauté de croyants, à promouvoir le soin et l’intégrité de la création de Dieu. L’appel porte la signature de Leurs Excellences NN.SS. Guillermo Afable, Evêque de Digos, Orlando Quevedo et Jose Colin Bgaforo, respectivement Archevêque et Evêque auxiliaire de Cotabato, Romulo De La Cruz, Evêque de Kidapawan, et Dinualdo D. Gutierrez, Evêque de Marbel. (PA) (Agence Fides 25/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network