http://www.fides.org

Dépêches

2013-04-10

AFRIQUE/MALI - Réfugiés, manque de nourriture et déminage : les nouvelles urgences du pays

Bamako (Agence Fides) – « Les conditions de sécurité à Bamako et dans une grande partie du pays se sont améliorées mais nous avons encore le problème des évacués et des réfugiés qui doivent rentrer dans leurs zones d’origine » déclare à l’Agence Fides le Père Edmond Dembele, Secrétaire de la Conférence épiscopale du Mali où la France a commencé un premier retrait partiel de ses troupes qui ont libéré le nord des groupes djihadistes.
« Dans les villes qui avaient été occupées par les groupes rebelles, la sécurité s’est améliorée et la vie recommence peu à peu » déclare le prêtre. « Même si certains évacués retournent dans le nord actuellement, la majeure partie des réfugiés à l’étranger et des évacués sont restés dans les structures d’accueil. Malheureusement, les aides ne sont pas suffisantes pour faire face aux besoins de toutes ces personnes » poursuit le Père Dembele. « L’Eglise continue à soutenir comme elle peut les efforts humanitaires. Le centre d’accueil du Diocèse de Bamako est encore bondé alors qu’au cours du Carême, a été organisée une collecte nationale parmi les fidèles afin de recueillir des fonds pour les évacués ».
Le Père Dembele souligne en outre deux autres problèmes qui compliquent la situation. « La période d’avril à septembre est critique pour les récoltes surtout si les pluies n’ont pas été abondantes. Or cette année, il a trop plu au point que des inondations ont endommagé les cultures. Le Mali traverse donc actuellement une crise alimentaire et, dans différentes régions, la population souffre » déclare le Père Dembele. En outre, dans le nord, la guerre et la fuite des populations ont bloqué les activités agricoles qui sont encore affectées par la présence de mines et autres engins explosifs. « La récolte commence vers mai et en l’absence d’une action de déminage et de bonification adéquate, elle risque d’être compromise » conclut le Père Dembele. (L.M.) (Agence Fides 10/04/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network