http://www.fides.org

Dépêches

2013-03-09

ASIE/IRAN – Fausses nouvelles à propos de l’exécution d’un pasteur évangélique

Téhéran (Agence Fides) – Le pasteur Youcef Nadarkhani est encore en vie. Les rumeurs relatives à son exécution sommaire ayant circulé au cours de la semaine passée ont été démenties par des sources fiables contactées par l’association Christian Solidarity Worldwide (CSW).
En septembre dernier, la Cour de Rasht avait acquitté Nadarkhani de l’inculpation d’apostasie mais l’avait condamné à trois ans de détention pour activité d’évangélisation parmi les musulmans. Le pasteur, qui avait déjà passé par le passé trois ans en prison, après une première remise en liberté sous caution, avait été de nouveau arrêté du 25 décembre au 7 janvier de cette année pour ensuite être définitivement libéré.
Ces jours derniers, des nouvelles relatives à sa présumée exécution capitale avaient commencé à circuler sur la base d’un certain nombre de photographies concernant une condamnation à mort remontant en réalité à 2007. « Il est d’importance vitale que les nouvelles sur des questions aussi sérieuses soient vérifiées avec soin avant d’être mises en circulation » a déclaré le Directeur exécutif de CSW, Mervyn Thomas, stigmatisant la diffusion de rumeurs qui ont créé une angoisse inutile chez les parents et les chrétiens liés au pasteur Nadarkhani.
Entre temps, dans un communiqué parvenu à l’Agence Fides, l’association Middle East Concern demande des prières à l’intention de cinq chrétiens détenus en Iran qui seront traduits en jugement le Dimanche 10 mars devant le Tribunal révolutionnaire de Shiraz. Arrêtés en octobre alors qu’ils participaient à des rencontres de prière, les cinq personnes – provenant de familles musulmanes – devront répondre d’accusations relatives à la sauvegarde de l’ordre public et de la sécurité nationale ainsi qu’à l’interdiction d’activités de prosélytisme de type évangélique. Un autre groupe de chrétiens évangéliques provenant de familles musulmanes, arrêté en février 2012, et depuis lors détenu à Shiraz, est encore en l’attente d’un jugement. Le communiqué de Middle East Concern fait également mention de la longue détention dans les prisons iraniennes du pasteur Behnam – qui a de graves problèmes de santé – et du pasteur Saeed, binational irano américain. (GV) (Agence Fides 09/03/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network