http://www.fides.org

Oceania

2013-02-07

OCEANIE/ILES SALOMON - Après les cinq morts enregistrés et divers dommages, l’alerte tsunami semble s’éloigner

Auki (Agence Fides) – « Une forte secousse sismique s’est abattue hier sur les îles orientales, dans une zone dénommée Temoto ou province de Santa Cruz qui se trouve à quelques 200 milles de mon Diocèse » a indiqué à l’Agence Fides l’Evêque du Diocèse d’Auki, S.Exc. Mgr Christopher Cardone. « La zone la plus directement intéressée est en réalité celle de l’Archidiocèse d’Honiara. Le violent séisme, qui a eu des conséquences mortelles, suivi par un tsunami, a causé la mort de cinq personnes en majorité victimes de la violence des flots. La majeure partie de notre population vit dans des îles au niveau de la mer et c’est pourquoi, il existe une grande préoccupation généralisée mais le danger d’un nouveau tsunami semble s’éloigner » conclut Mgr Cardone. Une autre alarme tsunami a été lancée à Suva, capitale des Iles Fidji, mais elle a heureusement été levée, ainsi que l’a déclaré à l’Agence Fides Sœur Merieti Riiki, fdnsc, Directeur régional des Œuvres pontificales missionnaires pour les Iles du Pacifique (CEPAC). « Vers midi, mardi 5 février, une alarme tsunami avait été lancée pour 14h30 locales. A ce moment-là, je me trouvais au bureau où je suis restée jusqu’à l’heure de l’alerte et bien heureusement, rien ne s’est passé. Une nouvelle alarme a été lancée pour 16h00 mais cette fois encore nous n’avons enregistré aucun séisme et les autorités locales ont pu annuler l’état d’alerte tsunami » a écrit Sœur Merieti. (AP) (Agence Fides 07/02/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network