http://www.fides.org

Africa

2013-01-24

AFRIQUE/MALI - Aggravation des conditions du système éducatif suite au conflit armé

Barcelone (Agence Fides) – Les conflits armés actuellement en cours au Mali continuent à aggraver l’état du système éducatif déjà précaire. Pour faire face à cette situation d’urgence, l’ONG espagnole Intervida s’occupe de l’instruction de 738 enfants évacués et de l’assistance de 20.000 mineurs victimes de la pauvreté. L’insécurité et la violence font courir de graves dangers, en particulier à l’enfance. On calcule en effet que près de 300.000 jeunes n’ont pu retrouver le chemin de l’école depuis le début du conflit et que 80% des mineurs réfugiés en âge scolaire ne fréquentent pas les leçons. Déjà, avant le conflit, le système éducatif malien était très précaire, 800.000 enfants étant exclus du droit à l’instruction.
Selon les dernières estimations du Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (UNHCR), la crise ayant explosé dans le nord du Mali au début de l’année a provoqué l’évacuation de 200.000 personnes en direction de Mopti, Ségou et Bamako, alors que 145.000 autres ont trouvé refuge dans les Etats limitrophes que sont la Mauritanie, le Burkina Faso, le Niger, l’Algérie, le Togo et la Guinée. Intervida travaille dans la région de Ségou depuis 2002 au profit de l’enfance et a intégré à ses projets les enfants évacués de la zone du conflit, leur offrant assistance médicale et accès à l’instruction. (AP) (Agence Fides 24/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network