AFRIQUE/MALI - Appel de l’Archevêque de Bamako en vue de l’ouverture immédiate de couloirs humanitaires pour secourir les civils

vendredi, 18 janvier 2013

Bamako (Agence Fides) – Il faut ouvrir immédiatement des couloirs humanitaires pour permettre d’envoyer des aides aux populations privées de nourriture et de médicaments. Tel est l’appel lancé par S.Exc. Mgr Jean Zerbo, Archevêque de Bamako et Président de Caritas Mali, par l’intermédiaire de la Caritas Internationalis. Dans une note envoyée à l’Agence Fides, Mgr Zerbo affirme : « Une nouvelle période de souffrance a commencé pour la population du Mali. Nous accueillons avec joie toute aide afin d’aider le nombre croissant d’évacués et de réfugiés. Ces personnes ont besoin de nourriture, d’eau potable, de kits pour l’hygiène personnelle, de médicaments contre le paludisme et autres afin de faire face aux besoins de base alors que la situation s’aggrave. Nous sommes à la saison froide et il fait également humide. Ce qui rend la situation humanitaire encore plus compliquée ».
Dans la note de la Caritas Internationalis, on estime à 400.000 le nombre des personnes ayant fui le nord du Mali et les zones de combat pour se réfugier dans le sud ou dans des pays limitrophes. « Le nombre précis des évacués et des réfugiés est difficile à obtenir parce que les personnes continuent à se déplacer » indique à Fides le Père Edmond Dembele, Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Mali. « Caritas Mali est mobilisée depuis longtemps mais elle dispose de moyens limités. A partir d’avril 2012, elle avait donné quelques tonnes de céréales et de médicaments aux populations du nord occupé par les islamistes, outre à s’être activée pour aider les évacués se trouvant à Bamako et dans d’autres villes du sud » affirme le Père Dembele. « Effectivement, ainsi que l’affirme Mgr Zerbo, la situation humanitaire déjà dramatique s’est aggravée au cours de cette dernière semaine après le début des combats. Des aides internationales sont nécessaires de manière urgente » conclut le prêtre. (L.M.) (Agence Fides 18/01/2013)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network