http://www.fides.org

Africa

2013-01-15

AFRIQUE/MAURITANIE - Augmentation préoccupante de la malnutrition chez les réfugiés maliens

Nouakchott (Agence Fides) – Dans le camp de réfugiés de Mbéra, dans l’est du pays, se trouvent 55.000 personnes provenant du Mali. Parmi ceux-ci, 20% des enfants sont malnutris et 4,6% souffrent de malnutrition sévère. Selon les dernières estimations de Médecins sans frontière, les enfants de moins de 5 ans meurent en majorité suite à différentes pathologies telles que la malnutrition et le paludisme, des infections respiratoires et la diarrhée. La situation est préoccupante notamment parce que seuls 70% des mineurs de cette tranche d’âge ont été vaccinés contre la rougeole qui, associée à la malnutrition, devient mortelle. Les taux de mortalité infantile sont élevés notamment parce que les mères amènent leurs enfants dans les centres sanitaires du camp seulement lorsqu’ils sont sur le point de mourir. En outre, les réfugiés ont des difficultés à s’adapter à un régime alimentaire basé sur des céréales complètement différent du leur, se fondant sur le lait et la viande. De nombreuses familles vendent une partie de leurs vivres pour se procurer un peu de lait ou de viande pour leurs enfants. La situation pourrait s’aggraver encore si rien n’était fait dans l’immédiat. (AP) (Agence Fides 15/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network