http://www.fides.org

Asia

2013-01-12

ASIE/JORDANIE - Le Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem ouvre ses églises aux réfugiés syriens du camp de Zaatari

Amman (Agence Fides) – Face à la catastrophe humanitaire qui incombe sur le camp de réfugiés de Zaatari – où les tempêtes de neige et la pluie de ces derniers jours ont balayé des centaines de tentes – S.Exc. Mgr Maroun Lahham, Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem, ouvre les portes des églises et des complexes paroissiaux afin d’accueillir les réfugiés syriens. « Toutes nos églises et salles paroissiales, à commencer par les locaux du centre Notre-Dame de la Paix d’Amman – déclare-t-il à l’Agence Fides – sont prêts à recevoir nos frères syriens, chrétiens et musulmans, jusqu’ici présents dans le camp de Zaatari. Nous prendrons soin de tous ceux que nous parviendrons à accueillir ».
Hier, un certain nombre de représentants de la communauté assyrienne liés à l'Assyrian Human Rights Network avaient demandé d’ouvrir les portes des églises présentes en Jordanie afin d’accueillir les réfugiés de Zaatari, où les pluies torrentielles et le gel de ces derniers jours – indique l’appel – auraient déjà fait des victimes parmi les enfants, les personnes âgées et les femmes. L’appel avait été également signé par des responsables de l’opposition syrienne tels que l’activiste kurde Abdul Basit Sida et l’homme d’affaire syrien Adib Shishakly, résident en Arabie Saoudite.
Ces jours derniers, le directeur de Caritas Jordanie, Wael Suleiman, contacté par l’Agence Fides, avait souhaité la fermeture du camp de réfugiés de Zaatari, où les tourmentes ont rendu insoutenables les conditions de vie déjà précaires, provoquant des révoltes parmi les 60.000 réfugiés qui s’y trouvent. Les réfugiés syriens qui ont trouvé refuge en Jordanie sont déjà plus de 280.000. L’Arabie Saoudite a annoncé hier avoir affecté 10 millions de dollars en leur faveur afin de financer des initiatives d’urgence liées aux difficultés provoquées par le mauvais temps.
Les réfugiés syriens enregistrés par l’ONU dans les pays du Moyen-Orient sont plus de 600.000. Selon les projections fournies par l’ONU, en cas de poursuite du conflit, d’ici à juin prochain, ils pourraient devenir plus d’un million. (GV) (Agence Fides 12/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network