http://www.fides.org

Asia

2013-01-12

ASIE/LAOS - Chrétiens disparus : lettre ouverte au Chef de l’Etat

Vientiane (Agence Fides) – Des familles chrétiennes « disparaissent sans laisser de traces » à l’improviste. Cela concerne entre autres la famille Boontheong de la province de Luang Namtha, et la famille Khamsone Baccam, de la province d’Udomsay. Il s’agit d’un phénomène grave et préoccupant qui, au fil des ans, a concerné différents responsables chrétiens au Laos. C’est pourquoi le gouvernement laotien devrait mener une enquête et parvenir à des éclaircissements. C’est ce qu’affirme, dans une Lettre ouverte envoyée au Président laotien Choummaly Sayasone, et parvenue à l’Agence Fides, l’ONG Christian Solidarity Worldwide (CSW) rappelant la précarité dans laquelle vivent les communautés chrétiennes au sein du pays.
Boontheong, chrétien d’ethnie khmu, a disparu le 3 juillet 2004 avec son épouse et son fils de sept ans. Avant de disparaître, Boontheong avait été menacé et emprisonné par la police locale à cause de sa foi chrétienne. Depuis plus de huit ans, on est sans nouvelles de lui. Khamsone Baccam, un autre laotien converti au christianisme, a disparu quant à lui en janvier 2007, lorsque son épouse l’a vu monter dans un véhicule d’agents de police. On ne sait s’il est mort ou vivant. Ce sont des nouvelles, notent des sources de Fides, qui lacèrent encore les communautés au Laos, créant amertume et souffrance.
Des ONG telles que Christian Solidarity Worldwide et Human Rights Watch for Lao Religious Freedom exhortent le gouvernement à enquêter sur tous les chrétiens disparus et à fournir des informations. Au cours de ces dernières années, remarquent-ils, le Laos a connu des améliorations en matière de liberté religieuse et une réduction sensible du nombre des « prisonniers de conscience » chrétiens. Toutefois, il existe encore de nombreuses restrictions et des détentions arbitraires qui frappent les chrétiens, le christianisme étant souvent perçu comme une « religion étrangère ».
Au Laos, vivent environ 45.000 catholiques et plus de 100.000 chrétiens protestants de différentes dénominations, selon la Lao Evangelical church (LEC), reconnue dans le pays, même si ce dernier chiffre ne peut comprendre l’ensemble des adeptes de ce qu’il est convenu d’appeler les « églises domestiques ». (PA) (Agence Fides 12/01/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network