ASIE/PAKISTAN - Promotion d’une rencontre sur Jésus de la part d’un parti musulman en guise de soutien aux minorités religieuses

samedi, 22 décembre 2012

Lahore (Agence Fides) – Le parti Pakistan Muslim League-Q, de claire matrice islamique, a organisé une rencontre interreligieuse dédiée à la figure de Jésus – considéré comme un prophète par la religion islamique – à l’occasion de Noël. Il reconnaît ainsi l’importance de la communauté chrétienne qui représente 3% de la population du Pakistan. Ainsi que l’indiquent des sources de Fides, de nombreuses autorités civiles ainsi que des responsables musulmans et d’autres religions ont participé à la rencontre qui a eu lieu ces jours derniers à Islamabad. Parmi les chrétiens présents se trouvait Akram Masih Gill, Ministre d’Etat pour l’Harmonie nationale issu des rangs de la PML-Q, le système électoral en vigueur imposant de réserver un certain nombre de sièges pour chaque parti à des personnes appartenant aux minorités. Thème central de la rencontre : l’urgence de mettre fin à la discrimination des chrétiens et des autres minorités religieuses en garantissant à tous les citoyens, de toute communauté religieuse, les droits prévus par la Constitution. Selon Chaudhry Shehzad, membre musulman du parti, « il ne faudrait pas même avoir recours au terme minorités parce que dernier est en soi discriminatoire ».
Comme cela est le cas en d’autres lieux et à d’autres occasions, les célébrations de Noël au Pakistan ont un caractère interreligieux. A Essa Nagri, le quartier ghetto de Karachi, où vivent plus de 50.000 chrétiens dans des conditions d’extrême misère et de grande souffrance, les responsables et les fidèles musulmans se sont unis cette année, en vue de Noël, aux familles chrétiennes locales. Lors d’une rencontre qui a eu lieu le 15 décembre, une assemblée islamo-chrétienne de plus de 2.000 personnes a discuté et invoqué la paix. Les musulmans ont exprimé leur solidarité aux résidents du faubourg, pris pour cible par des groupes extrémistes islamiques qui agissent impunément et où, ces derniers mois, ont été enregistrés quatre morts et divers blessés (voir Fides 17/09/2012). « Essa Nagri – a déclaré à Fides le Père Younas Javed, prêtre catholique du cru – signifie Ville de Jésus et pendant une journée, le quartier est vraiment devenu une nouvelle Bethléem où Jésus est né au milieu de la souffrance, portant un message de joie et d’espérance ».
Le 20 décembre, au Peace Center dominicain de Lahore, qui promeut activement le dialogue interreligieux, a également eu lieu une célébration de Noël interreligieuse, qui a réuni 150 personnes – chrétiens, musulmans, hindous et bahaï – rassemblés dans l’amitié et la fraternité pour donner un signe visible de paix. « La venue du Christ porte la réconciliation entre l’homme et Dieu. Le Christ naît dans les cœurs et génère la compassion pour l’humanité » a souligné le Père James Channan OP, Directeur du Centre. (PA) (Agence Fides 22/12/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network