http://www.fides.org

Africa

2012-12-15

AFRIQUE/BURKINA FASO - Centenaire de l’Evangélisation de Koudougou, occasion extraordinaire pour devenir davantage conscients du mandat missionnaire

Koudougou (Agence Fides) – Pour la première fois voila 100 ans, en 1912, la Bonne Nouvelle résonna dans la région comprise dans l’actuel Diocèse de Koudougou, au Burkina Faso, à partir de la petite ville de Réo, dans la province de Sanguié se trouvant au centre-ouest du pays. Le Diocèse de Koudougou a constitué la troisième région à recevoir l’annonce de l’Evangile, porté au Burkina Faso par les Missionnaires d’Afrique, après les Diocèses de Koupéla et de Ouagadougou et aujourd’hui, 15 décembre 2012, l’Eglise locale en fête a clôturé solennellement le Centenaire de l’Evangélisation.
La concomitance avec la célébration de l’Année de la Foi, le Cinquantenaire de l’ouverture du Concile œcuménique Vatican II et le Synode des Evêques sur la Nouvelle Evangélisation « ne sont pas des coïncidences fortuites mais providentielles » écrit S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, dans le message qu’il a envoyé pour l’occasion à l’Evêque de Koudougou, S.Exc. Mgr Joachim Ouédraogo. Il s’agit en effet d’un « kairos, un moment de grâce, un appel, une invitation pour l’ensemble de votre Eglise locale à prendre au sérieux le mandat missionnaire ».
Après avoir cité la première Messe célébrée à Réo le 12 mars 1912, le Cardinal rend hommage aux « pionniers de l’Evangélisation de votre région » et a ceux qui les ont suivi, soulignant qu’en 2001 a déjà été célébré le premier Centenaire de l’Evangélisation du Burkina Faso. S.Em. le Cardinal Bernardin Gantin, alors Envoyé spécial du Bienheureux Pape Jean Paul II, déclara le 21 janvier 2001, au cours de la célébration conclusive : « Ce jour, de toute évidence, n’est pas un jour de clôture mais plutôt d’un nouveau départ…Ce jour est un peu celui d’un nouvel envoi vers nos frères et sœurs qui ne connaissent pas encore Jésus-Christ ou qui le connaissent mal, et vers tous les autres ».
Le Cardinal Filoni poursuit : « Faisant miennes ces paroles, je vous dis également que ce jour d’aujourd’hui est véritablement pour vous celui d’envoi en mission. Votre mission est d’évangéliser… Tous les hommes ont le droit de connaître Jésus Christ et son Evangile ; et à cela correspond le devoir des chrétiens, de tous les chrétiens, d’annoncer la Bonne Nouvelle. .La célébration ce Centenaire soit pour vous une occasion extraordinaire pour prendre davantage conscience de ce devoir ». (SL) (Agence Fides 15/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network