http://www.fides.org

America

2012-12-01

AMERIQUE/BRESIL - Les jeunes noirs, victimes du plus grand nombre de violences

Sao Paolo (Agence Fides) – Le Centre brésilien d’Etudes latino-américaines et la Faculté latino-américaine de Sciences sociales (FLACSO) du Brésil viennent de publier une nouvelle édition de la « Carte de la violence 2012, la couleur des homicides au Brésil », document qui compare les homicides de blancs et de noirs sur la période allant de 2002 à 2010 et les rapporte à la population juvénile, l’une des catégories les plus sujettes à la violence dans le pays.
Le rapport révèle que 159.543 jeunes noirs ont été assassinés au Brésil entre 2002 et 2010, soit un nombre bien plus élevé que les 70.725 jeunes blancs morts au cours de la même période. Selon la recherche, au sein de la tranche d’âge 12-21 ans, le nombre des meurtres augmente, tout comme les différences en matière de morts violentes entre les jeunes noirs et blancs du même âge. Les données confirment que 9.701 jeunes blancs ont été tués en 2002 contre 16.083 noirs. En 2006, le nombre des noirs de la tranche d’âge à mourir assassinés était de 17.434 contre 7.607 blancs. Et en 2010, les jeunes blancs victimes de la violence étaient 6.503 contre 19.840 noirs de la même tranche d’âge. Ces données, selon le rapport, montrent que le problème a des implications raciales, sociales et politiques.
Selon des informations envoyées à l’Agence Fides par Adital, les Etats d’Alagoas, d’Espirito Santo, de Bahia, du Mato Grosso, du Pará, de Pernambuco et de Paraíba ainsi que le District fédéral ont enregistré plus de 100 homicides pour 100.000 jeunes noirs, un taux considéré comme alarmant. Dans l’Etat d’Alagoas, pour chaque jeune blanc tué, meurent en proportion 20 jeunes noirs alors que dans l’Etat de Paraíba, ce sont 19 jeunes noirs qui meurent pour un jeune blanc. Le rapport souligne que la tendance à la baisse du nombre des homicides concernant les jeunes blancs et celle, à la hausse, relative aux homicides de jeunes noirs, a été observée au sein de la population en général. (SL) (Agence Fides 01/12/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network