AMERIQUE/MEXIQUE - Rencontre entre les Présidents des Etats-Unis et du Mexique : une « opportunité historique » pour résoudre le drame de l’émigration

mardi, 27 novembre 2012

Mexico (Agence Fides) – L’éditorial de l’hebdomadaire de l’Archidiocèse de Mexico, Desde la Fe, dont une copie est parvenue à l’Agence Fides, est dédié à l’événement de la semaine, à savoir la rencontre d’aujourd’hui, à la Maison Blanche, entre le Président élu du Mexique, Enrique Peña Nieto, et le Président américain Barack Obama, rencontre au cours de laquelle devraient être affrontées différentes questions bilatérales, dont les efforts faits par les deux pays afin de « créer une frontière sûre et efficace ».
L’Archidiocèse propose une réflexion sur cet événement, le reliant au Message du Pape Benoît XVI pour la Journée mondiale des migrants, dans lequel le Pape s’attardait sur l’espoir que nourrissent des millions de personnes, à savoir celui de trouver accueil, solidarité et aide dans d’autres nations vu le peu d’opportunités de développement dont ils disposent dans leur pays d’origine.
Le texte de l’éditorial poursuit : « Ce qui ressortira de cette rencontre aura également un fort impact sur le gouvernement du Président Peña Nieto, permettant ou non de construire un projet à long terme, avec créativité et courage, pour transformer ce qui serait autrement un échec irréparable, en considérant que les mexicains qui vivent aux Etats-Unis et leurs descendants, deviendront, dans la mesure où ils conserveront leur liens avec le Mexique, une composante sociale, politique et économique de grande importance ».
L’éditorial rappelle ensuite les missions urgentes des deux pays. Il s’agit pour les Etats-Unis de réformer la loi sur l’immigration de manière à modifier la politique migratoire et la régularisation de ceux qui vivent dans la clandestinité et pour le Mexique de s’engager à résoudre les problèmes qui poussent la population à émigrer tels que la violence et le manque de travail outre à assurer un environnement social au sein duquel la justice et l’égalité contribuent au développement du pays. Si la rencontre devait se solder par un échec à cet égard, rappelle toujours l’éditorial, « au cours des prochaines années, nous assisterons à un flux d’irréguliers dans des conditions toujours plus extrêmes et dangereuses, à une grande désagrégation familiale alors que plus de 7 millions de mexicains privés de papiers vivront dans l’incertitude, dans la vulnérabilité et dans l’exploitation, risquant la prison, l’expulsion, la discrimination et la violation de leurs droits individuels ». Le texte conclut : « Le message du Saint-Père a aujourd’hui deux destinataires : le Mexique et les Etats-Unis, dont les gouvernants disposent d’une chance historique. Espérons qu’ils sachent en profiter ». (CE) (Agence Fides 27/11/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network