http://www.fides.org

Asia

2003-06-27

ASIE / JAPON - DES PETRES EN EQUIPE POUR RENDRE PLUS EFFICACE LEUR SERVICE PASTORAL ET FORMER LES JEUNES ET LES LAICS

Yokohama (Agence Fides) – Pour améliorer le service pastoral, il faut s’unir en équipe : les curés du diocèse de Yokohama y ont pensé, et ont proposé à leur Evêque une sorte « d’administration commune » des paroisses qui se trouvent dans les différents Vicariats de l’Archidiocèse.
Le système, approuvé « ad experimentum » par l’Evêque Mgr Umemura Masahiro, prévoit que, selon les compétences acquises, les curés forment des groupes qui s’occupent d’harmoniser la pastorale des différents paroisses. La particularité de cette initiative c’est que ce sont les prêtres qui l’ont proposée à l’Evêque qui a donné son accord.
En 2000, Mgr Umemura Masahiro avait publié une Lettre pastorale intitulée « Vers une Eglise en Communion » dans laquelle il déclarait : « L’Eglise se construit avec la contribution de nombreuses personnes qui ont des talents différents et qui partagent de nombreuses grâces ». Dans le texte, l’Evêque soulignait que, du point de vue de la « communion », « le système actuel, avec un prêtre par paroisse, devait être amélioré ». En outre, le problème de plusieurs églises sans Pasteurs demandait des solutions différentes, comme peut l’être la construction de nouvelles communautés, pour s’occuper d’un certain nombre de paroisses et de stations missionnaires.
Chaque groupe de prêtres, a expliqué le Père Michael Gualitier, curé de la paroisse de Shizuoka, cherche à former des laïcs et des jeunes qui puissent devenir protagonistes de la pastorale de l’Eglise dans le territoire. C’est pourquoi on a créé des cours de catéchèse, de théologie et d’Ecriture Sainte, auxquels participent plus de 100 personnes.
L’expérience du groupe a précisé le Père Gualitier, « a renforcé les liens entre les prêtres qui ont partagé leur propre foi dans le Christ, et a eu aussi une influence bénéfique sur les fidèles laïcs, en réveillant leur sens de la communion, de la conscience et de la responsabilité ».
(P.A.)
(Agence Fides, 27 juin 2003, 27 lignes, 332 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network