ASIE/SYRIE - Enlèvement d’un prêtre orthodoxe à Damas

mercredi, 24 octobre 2012

Damas (Agence Fides) – Le Père Fadi Jamil Haddad, prêtre grec orthodoxe, Curé de Saint Elie à Qatana, faubourg de Damas, a été enlevé par un groupe armé non identifié. Selon des informations parvenues à Fides, les ravisseurs, qui ont enlevé avec lui deux autres hommes voici trois jours, ont demandé à la famille du prêtre et à son Eglise une rançon de 50 millions de sterling syriennes (soit plus de 550.000 €uros). La communauté chrétienne grecque orthodoxe est fortement préoccupée par le sort du prêtre et des deux autres otages.
Selon ce qui est indiqué à Fides par des membres de la communauté grecque orthodoxe à Damas, ce matin, des groupes armés de la galaxie de l’opposition syrienne, ont effectué des tirs de mortier sur le village chrétien de Kafarbohom, dans les environs d’Hama, causant la mort de deux personnes et en blessant deux autres. Un groupe armé est entré dans le village et a enlevé 20 femmes, demandant à leurs familles une rançon de 10 millions de sterling syriennes (environ 150.000 €uros), menaçant de les tuer toutes.
Selon des sources de Fides, de tels épisodes confirment qu’au cours de la phase actuelle du conflit, les communautés chrétiennes se trouvent soumises à des pressions, pour différentes raisons : parce qu’elles sont toujours moins impliquées dans les rangs des rebelles armés ; à cause de vengeances privées ou encore pour de simples motifs de spéculation et de recherche de ressources financières de la part des bandes armées présentes sur le territoire.
Parmi les différentes communautés chrétiennes présentes en Syrie, la communauté grecque orthodoxe est la plus importante, comptant en effet environ 500.000 fidèles. Elle est concentrée principalement dans l’ouest du pays et à Damas. (PA) (Agence Fides 24/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network