ASIE/PAKISTAN - Année de la Foi : le Catéchisme en urdu, instrument utile pour les chrétiens et les musulmans

vendredi, 19 octobre 2012

Cité du Vatican (Agence Fides) – Il faut urgemment faire au Pakistan « un effort pour rénover la catéchèse ainsi que nous le demande le Pape dans la Porta fidei. Cet engagement revient aux prêtres, aux religieux, aux missionnaires et aux laïcs et il sera possible de le prendre grâce à la nouvelle édition du Catéchisme de l’Eglise catholique en urdu, lancé par l’Eglise locale à l’occasion de l’Année de la Foi. Il s’agit d’une œuvre qui sert également aux musulmans, pour comprendre le visage authentique de notre foi » : c’est ce qu’explique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Sebastian Shaw, Evêque auxiliaire de Lahore et responsable de la Commission pour la Catéchèse de la Conférence épiscopale du Pakistan.
L’Evêque, qui participe aux travaux du Synode des Evêques sur la nouvelle évangélisation en cours au Vatican, déclare dans un entretien accordé à Fides : « Les fidèles du Pakistan sont heureux de l’Année de la Foi et le vivent comme une opportunité providentielle. Pour nous, c’est l’occasion d’augmenter notre foi. Il existe de petites communautés d’une ou deux personnes ou ne comprenant qu’une seule famille chrétienne dans des villages perdus. Nos prêtres et nos missionnaires laïcs leur rendent visite même s’ils se trouvent dans des zones reculées, afin de tenir allumée la petite flamme de la foi ».
Parmi les nouveaux instruments qui aideront les communautés catholiques, l’Evêque cite : « la traduction en urdu d’un livre dédié au Credo, qui servira aux fidèles dans la profession publique de la foi, ceci étant également une invitation du Pape ». Un autre instrument s’intitule « Telle est ma foi » et explique tous les symboles, les signes et les significations principaux de la foi chrétienne. « Nous l’utilisons en vue de la transmission de la foi dans les familles – explique l’Evêque – et il est très efficace. Des communautés chrétiennes d’autres dénominations l’utilisent également et nous l’ont demandé ».
L’œuvre la plus importante est toutefois la traduction du Catéchisme de l’Eglise catholique en urdu. La première partie du volume a été réalisée et diffusée et, d’ici deux ans, il est prévu d’achever la seconde partie. L’Evêque le qualifie « d’œuvre fondamentale pour expliquer et faire comprendre aux fidèles pakistanais mais également à tous les musulmans les contenus et la doctrine fondamentale de la foi catholique ». Et d’ajouter : « Il représentera une grande aide pour l’ensemble des communautés chrétiennes. Il s’agit d’un instrument qui aide à grandir et à progresser vers la sainteté. La mission de l’Eglise au Pakistan aujourd’hui est de faire en sorte que les gens vivent l’Evangile et cheminent vers la sainteté. Il est urgent que chacun d’entre nous travaille à sa propre sainteté : cela est source de lumière pour la société. C’est pourquoi il est bon d’approfondir la foi et le Catéchisme qui la transmet ». « C’est la foi – conclut-il – qui aide tout homme à redécouvrir le vrai sens de la vie y compris dans les souffrances et dans les difficultés ». (PA) (Agence Fides 19/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network