http://www.fides.org

Vaticano

2003-06-27

VATICAN - MESSAGE DU SAINT-PERE POUR LA XXIV° JOURNEE DU TOURISME : L’ACTIVITE TOURISTIQUE PEUT JOUER UN ROLE IMPORTANT DANS LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE, DU POINT DE VUE ECONOMIQUE, SOCIAL ET CULTUREL

Rome (Agence Fides) – « Il n’est pas possible de rester indifférents et inertes face à la pauvreté et au sous-développement. On ne peut pas se renfermer dans ses propres intérêts égoïstes, en abandonnant d’innombrables frères et sœurs dans la misère, et, chose plus grave encore, en laissant que nombre d’entre eux aillent vers une mort inexorable ». C’est l’appel lancé par le Pape Jean Paul II dans le Message pour la XXIV° Journée Mondiale du Tourisme qui se tiendra le 27 septembre prochain, sur le thème suivant : « Le tourisme : élément propulseur de la lutte contre la pauvreté, pour la création d’emplois et pour l’harmonie sociale ».
Le Saint-Père souligne que le tourisme est une expression particulière de la vie sociale, avec des conséquences économiques, financières et culturelles : « Sa relation directe avec le développement intégral de la personne devrait orienter son service, comme pour les autres activités humaines, vers l’édification de la civilisation dans le sens le plus authentique et complet, c’est-à-dire vers l’édification de la ‘civilisation de l’amour’ ».
Pour ces raisons, la Journée Mondiale du Tourisme ne peut que recentrer l’attention sur les énormes poches de pauvreté qui existent dans chaque continent. L’activité touristique peut jouer un rôle important dans la lutte contre la pauvreté, d’un point de vue économique, social et culturel : « En voyageant, on connaît des lieux et des situations différentes, et l’on se rend compte du fossé qui existe entre les pays riches et les pays pauvres. On peut ensuite mieux mettre en valeur les ressources et les activités locales, en aidant à la participation des segments les plus pauvres de la population ».
Que le séjour touristique, qui est toujours une rencontre avec des personnes et des cultures différentes note le Pape, « soit ainsi une occasion de dialogue entre personnes de dignité égale ; qu’il soit motif d’un plus grande connaissance des habitants du lieu et de leur histoire et de leur culture ; qu’il soit ouverture sincère à la compréhension de l’autre, et qu’il débouche sur des gestes concrets de solidarité ».
Le Pape Jean Paul II invite les fidèles « à faire en sorte que les activités, y compris l’activité touristique, soient des réalisations de cette ‘nouvelle fantaisie de la charité’, qui nous rend solidaires de ceux qui souffrent, de sorte que le geste d’aide soit ressenti non comme une obole humiliante, mais comme un partage fraternel ». (P.A.)(Agence Fides, 27 juin 2003, 35 lignes, 449 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network