ASIE/SYRIE - Pour l’Evêque chaldéen d’Alep, la ville se trouve entre insécurité, pauvreté et solidarité

mercredi, 10 octobre 2012

Alep (Agence Fides) – « A Alep depuis trois mois déjà sont épuisés à cause de l'insécurité, du chômage, des pauvretés, la fermeture des écoles et les hôpitaux qui manquent de médecins et de moyens. Malgré tout, nous sommes témoins de beaucoup de solidarité parmi les familles et les jeunes qui se mobilisent pour servir les plus pauvres » : c’est ce qu’indique S.Exc. Mgr Antoine Audo, Evêque chaldéen d’Alep et Président de Caritas Syrie à l’Agence Fides à propos de la situation dans la ville d’Alep. La souffrance de la population syrienne a été hier au centre de la prière des participants au Synode sur la Nouvelle Evangélisation, actuellement en cours au Vatican. « Préoccupés par la situation tragique dans laquelle se trouve le peuple syrien – a déclaré S.Exc. Mgr Nikola Eterovic, Secrétaire général – le Pape et les Pères synodaux assurent leur proximité à la population de cette terre martyrisée, secouée par tant de violence. Ils promettent également leur constante prière pour les victimes de tant de barbarie, victimes qui sont surtout des personnes pauvres et des enfants. Ils demandent au Seigneur que guerre et violence puissent bientôt prendre fin et qu’une solution juste puisse finalement être trouvée ».
« Ce qui nous attriste le plus – remarque Mgr Audo – c'est l'état de fatigue psychologique qui incitent beaucoup de familles chrétiennes à l'émigration. Ce qui nous console c'est les orientations du Saint Père dans son Exhortation Apostolique et ses discours au cours de sa visite au Liban ». « Nous nous attachons à son enseignement – conclut Mgr Audo – pour continuer à avancer au jour le jour en rendant les services de charité au plus pauvres et en oeuvrant pour la paix, tout en étant fidèles à écouter la Parole de Dieu et à célébrer l'Eucharistie ». (PA) (Agence Fides 10/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network