AMERIQUE/BOLIVIE - Intervention de l’Evêque coadjuteur de Santa Cruz de la Sierra dans le conflit des mineurs : « évitez la violence et recourez au dialogue »

mardi, 9 octobre 2012

Colquiri (Agence Fides) – « Quelle tristesse que de lire ce matin sur le journal qu’un certain nombre de nos frères de Colquiri qui vivent dans la même ville et sont également parents de mineurs se sont affrontés samedi dernier, 6 octobre, provoquant 23 blessés dont deux très graves. Nous sommes faits pour les rapports sociaux, pour parler, non pour nous affronter. Nous ne pouvons pas limiter nos intérêts à notre égoïsme » a déclaré S.Exc. Mgr Sergio Gualberti, Evêque coadjuteur de Santa Cruz de la Sierra, dans son homélie du 7 octobre donnée en la Cathédrale de cette ville.
Le 29 septembre, le gouvernement a remis la gestion conjointe de toute la zone de Rosario à la Corporación Minera de Bolivia (Comibol) et aux ouvriers de l’Empresa Minera Colquiri, qui est contrôlée par l’Etat. Ces derniers ont toutefois contesté le partage de la gestion. Entre temps, la COMIBOL a recruté du personnel sur zone afin d’améliorer l’efficacité du travail sur place. Ainsi, samedi 6 octobre, les deux groupes de mineurs se sont affrontés à Colquiri, rendant nécessaire l’intervention de 350 agents de police. Le Président bolivien en personne, dans le cadre d’une conférence de presse, a lancé un appel aux deux groupes afin qu’ils évitent de recourir à la violence et qu’ils réfléchissent à la situation.
La note envoyée à l’Agence Fides indique que Mgr Gualberti a demandé aux mineurs de s’adresser à Dieu en ces moments de tension parce qu’Il est toujours présent avec eux. Il a également demandé à toute la communauté de prier pour la situation actuelle à Colquiri, exhortant à « laisser de côté la violence et à tendre à un dialogue sincère et sans intérêts pour résoudre le conflit ». (CE) (Agence Fides 09/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network