AFRIQUE/NIGERIA - Opération contre Boko Haram alors que les attentats se poursuivent

lundi, 8 octobre 2012

Abuja (Agence Fides) – Fin de semaine marquée par la violence dans différentes zones du Nigeria. Au moins 17 personnes ont été tuées dans le village de Doko Kuka, dans l’Etat de Yobo. Selon ce qu’indique le site Internet du quotidien Nigerian Tribune, dans la nuit du 6 octobre, un groupe d’hommes armés a attaqué le village, entrant dans les maisons et ouvrant le feu sur des civils. Différents habitants du village ont cherché refuge dans la forêt. Les militaires de la Joint Task Force (JTF) sont intervenus, engageant un échange de tirs de 45 mn au terme duquel les terroristes – dont on suppose qu’ils appartiennent à Boko Haram – se sont enfuis.
Le village de Doko Yuka est habité par des musulmans et se trouve à 70 Km de Damaturu, la capitale de l’Etat de Yobo, où Dimanche 7 octobre, l’Armée a lancé une vaste opération au cours de laquelle 30 membres de Boko Haram ont été tués, y compris Baa Kaka, décrit comme le commandant local de la secte terroriste. Au cours de l’opération, dix personnes ont été arrêtées alors que des armes, des munitions et trois bombes artisanales ont été séquestrées. Dans la nuit du 5 au 6 octobre, au moins 8 personnes ont été blessées à Jalingo, capitale de l’Etat de Taraba (dans le nord-est du pays) dans le cadre d’un attentat à la bombe attribué à Boko Haram. (L.M.) (Agence Fides 08/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network