EUROPE/ESPAGNE - Cinquantenaire des « Mensajeros de la Paz » : pour S.Em. le Cardinal Rodriguez Maradiaga, « la pauvreté est le plus grand ennemi de la paix »

jeudi, 4 octobre 2012

Madrid (Agence Fides) – « La pauvreté est le plus grand ennemi de la paix et la solidarité est la porte de sortie au problème de la pauvreté » a déclaré l’Archevêque de Tegucigalpa (Honduras) et Président de Caritas Internationalis, S.Em. le Cardinal Oscar Andres Rodriguez Maradiaga, au cours de la célébration marquant le cinquantenaire des « Mensajeros de la Paz » qui s’est tenue à Madrid le 2 octobre. Le Cardinal a dénoncé comme « scandaleux » le nombre d’hommes et de femmes qui meurent de faim et de soif ou par manque de vaccins : « littéralement, dans de nombreuses parties du monde, il semble que nous soyons retournés dans les grottes ». « Des millions de personnes ne rêvent pas, ne peuvent se permettre de faire des projets parce qu’ils réussissent à peine à survivre » a souligné le Cardinal.
Mensajeros de la Paz (Messagers de la Paix) est une association fondée en 1962 par le Père Angel Garcia Rodriguez. Il s’agit d’une ONG à caractère public, nationale et internationale. Son activité principale consiste dans la création de maisons fonctionnelles permettant d’accueillir des enfants et des adolescents privés de cadre familial ou se trouvant dans une situation d’abandon. Au fil des années, elle a élargi son activité à l’accueil d’autres groupes socialement défavorisés : femmes victimes de violences domestiques, personnes handicapées physiques et mentales, personnes âgées vivant seules, personnes abandonnées ou indigentes. (CE) (Agence Fides 04/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network