AMERIQUE/PEROU - Poursuite de la grève dans les hôpitaux et les écoles, alors que l’Eglise appelle au dialogue

samedi, 29 septembre 2012

Lima (Agence Fides) – Ouvrir un « dialogue constructif » afin de mettre fin à la grève « en pensant au bien commun » : tel est l’appel adressé par le Président de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Salvador Piñeiro García-Calderón, Archevêque d’Ayacucho, au gouvernement et aux travailleurs des secteurs de la santé et de l’instruction publique qui se trouvent en état d’agitation depuis des semaines. La grève, basée sur des demandes d’augmentations salariales, cause actuellement la fermeture prolongée des écoles – depuis le 5 septembre – et des hôpitaux – depuis le 18 septembre – pénalisant gravement la population.
Dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides, Mgr Salvador Piñeiro rappelle que « l’école, en vertu de sa mission, est le lieu privilégié pour construire un grand Pérou, en mesure de dépasser la pauvreté et les injustices et de promouvoir la solidarité et le développement ». Il ajoute ensuite : « La santé est un droit fondamental de tout être humain que les Etats doivent garantir sans privilèges ni exclusions. Les opérateurs sanitaires ont une noble mission au service de la vie et de la dignité de toute personne ». L’Archevêque demande au gouvernement et aux travailleurs « de trouver des solutions afin de satisfaire leurs besoins de manière équitable, en pensant au bien commun, et en particulier aux enfants et aux adolescents d’âge scolaire et à tous ceux qui ont besoin d’assistance sanitaire ». L’Eglise souhaite des négociations « évitant la violence, dans un climat de justice, de solidarité, de dialogue et de respect réciproque ».
La Fédération médicale péruvienne (FMP) a débuté le 18 septembre une grève à outrance alors que le Syndicat des travailleurs de l’éducation du Pérou (SUTEP), qui regroupe les enseignants de l’instruction publique, est entré en agitation le 5 septembre contre la proposition de loi portant sur la réforme de l’école et l’amélioration des salaires. (CE) (Agence Fides 29/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network