AMERIQUE/VENEZUELA - Le Président de la Conférence épiscopale demande « un vote en conscience, dans la liberté et sans violence »

vendredi, 28 septembre 2012

Caracas (Agence Fides) – Le Président de la Conférence épiscopale du Venezuela, S.Exc. Mgr Rafael Padrón Sánchez, Archevêque de Cumaná, a demandé aux candidats aux prochaines élections présidentielles du 7 octobre de « se placer au-dessus de leurs idéologies et de penser au bien du pays ». En parlant au micro d’une radio, il a ajouté que les candidats à la présidence devraient donner « un exemple de respect » et « un exemple dans leur manière de s’exprimer ».
L’Archevêque a ensuite rappelé que l’Eglise catholique a demandé trois choses au peuple du Venezuela : « un vote en conscience, en pensant au bien du pays, un vote dans la liberté et la sécurité et un vote sans violence ». Dans la note envoyée à l’Agence Fides, Mgr Padrón souligne également l’invitation faite par l’Eglise au moment de choisir un candidat : « Chercher surtout la justice, en particulier au profit des personnes les plus défavorisées de la société et qu’à tout moment, la Constitution ne soit pas seulement un livre mais une réalité concrète au Venezuela ».
Mgr Diego Rafael Padrón Sánchez a conclu son intervention en affirmant qu’après le 7 octobre, une nouvelle étape pour le Venezuela débute et que l’Eglise sera aux côtés du peuple dans ses préoccupations, ses besoins et ses manifestations.
Le nouveau Président, qui sera élu le 7 octobre prochain, restera en fonctions pour une période de six ans. Bien que les candidats soient au nombre de sept, les favoris sont seulement deux : Hugo Chávez Frías et Henrique Capriles. (CE) (Agence Fides 28/09/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network