http://www.fides.org

Africa

2012-09-03

AFRIQUE/ANGOLA - Vers la réélection du Président sortant

Luanda (Agence Fides) – La réélection du Président sortant de l’Angola, José Eduardo dos Santos, est désormais certaine même si les résultats définitifs des élections politiques du 31 août ne sont pas encore connus. Le MPLA (Mouvement populaire de Libération de l’Angola), le parti de Dos Santos, a en effet obtenu 72% des voix environ. Selon la nouvelle Constitution angolaise, le responsable du parti qui remporte le plus grand nombre de voix aux élections législatives devient le nouveau Chef de l’Etat.
La principale formation d’opposition, l’UNITA (Union nationale pour l’Indépendance totale de l’Angola) a obtenu quant à elle 18,4% des voix. Le MPLA et l’UNITA sont les deux mouvements historiques ayant combattu pour l’indépendance du pays du Portugal et qui se sont ensuite affrontés dans le cadre de deux guerres civiles sanglantes (la première combattue de 1975 à 1992, la seconde de 1994 à 2002) qui ont dévasté le pays. Les deux mouvements s’affrontent désormais sur le plan politique et électoral, non sans polémiques, attendu que dans le cadre de ce scrutin également, la direction de l’UNITA a accusé ses adversaires de fraudes. Les observateurs électoraux ont cependant établi que le vote a eu lieu « de manière libre et transparente ». Pour tenter de rompre le duel MPLA/UNITA, un nouveau parti dénommé CASA (Ample convergence pour le salut de l’Angola) a récemment été créé, parti qui a obtenu 5,6% des voix dans le cadre de cette consultation. (L.M.) (Agence Fides 03/09/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network