AFRIQUE/KENYA - « La situation est calme mais nous attendons la conclusion de la prière du vendredi » déclare l’Archevêque de Mombasa

vendredi, 31 août 2012

Nairobi (Agence Fides) – « La situation est calme, au moins pour le moment. Il faudra cependant attendre la conclusion de la prière du vendredi dans les mosquées de la ville pour voir si de nouvelles manifestations auront lieu » déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Boniface Lele, Archevêque de Mombasa, le plus important centre portuaire du Kenya, secoué ces jours derniers par de violentes manifestations de jeunes musulmans qui protestaient contre le meurtre d’un prédicateur islamique, Aboud Rogo Mohammed, accusé par les autorités de recruter des combattants pour le compte des Shabaabs somaliens (voir Fides 28/08/2012). Les affrontements ont provoqué plusieurs morts dont quatre agents de police victimes de l’explosion d’une grenade et la destruction ou des dommages à au moins cinq lieux de culte chrétiens.
« Espérons que prévalent les sermons sur la paix et non pas les incitations à de nouvelles violences » souhaite Mgr Lele. « Ici à Mombasa, il existe une concentration plus élevée de prédicateurs islamiques extrémistes que dans les autres villes du Kenya et certains d’entre eux proviennent de l’étranger, de Somalie, d’autres pays d’Afrique et du monde arabe. A Mombasa, réside en effet une nombreuse communauté arabe » explique à Fides l’Archevêque. Le Président Mwai Kibaki, s’est rendu à Mombasa hier et y a lancé un appel à la tolérance et à la paix. (L.M.) (Agence Fides 31/08/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network