AFRIQUE/EGYPTE - Consolidation du pouvoir du Président Mursi après un remaniement ministériel

lundi, 13 août 2012

Le Caire (Agence Fides) – Le 12 août, le Président égyptien Mohamed Mursi a procédé à un remaniement ministériel qui s’est traduit par le départ à la retraite du Ministre de la Défense, le Maréchal Hussein Tantawi, considéré jusqu’alors comme « l’homme fort » de l’Egypte de l’après-Moubarak.
Le Président Mursi a nommé au poste de Ministre de la Défense Abdel Fattah al-Sisi, Sidki Sobhi devenant Chef d’Etat-Major et le juge Mahmoud Mekki Vice-président.
Le Chef de l’Etat a également décidé d’assumer le pouvoir législatif, renversant le Décret constitutionnel formulé par le Conseil militaire le 20 juin de cette année. L’Assemblée législative avait en effet été dissoute par une sentence de la Cour constitutionnelle (voir Fides 15/06/2012), le Conseil militaire ayant recueilli le pouvoir législatif.
Mursi s’est enfin attribué la faculté de former une nouvelle Assemblée constituante pour réécrire la Constitution si le texte en vigueur devait rencontrer des obstacles insurmontables à son application.
Une source militaire citée par la télévision d’Etat a nié l’existence de réactions négatives au sein des forces armées suite à la décision du Président Mohamed Mursi de provoquer le départ du Maréchal Tantawi. (L.M.) (Agence Fides 13/08/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network