AMERIQUE/BRESIL - III° Congrès missionnaire national : de nouveaux lieux à évangéliser

mardi, 17 juillet 2012

Palmas (Agence Fides) – Le Troisième Congrès missionnaire national du Brésil s’est conclu Dimanche 15 juillet par une Célébration eucharistique présidée par l’Archevêque de Palmas, S.Exc. Mgr Pedro Brito Guimarães, et concélébrée par le Secrétaire général de la Conférence nationale des Evêques du Brésil (CNBB) et Evêque auxiliaire de Brasilia, S.Exc. Mgr Leonardo Steiner. Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par la Direction nationale des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) du Brésil, le Congrès, qui avait débuté le 12 juillet, a fait vivre à tous les participants quatre jours d’activité intense, marquée par des discours, des conférences, des témoignages et des déclarations faits par les représentants des Conseils missionnaires, des institutions et des organisations liées au monde missionnaire de la CNBB et des OPM, toutes deux responsables des projets d’évangélisation du pays.
En sus des panneaux thématiques qui renvoyaient au thème central du Congrès : « Disciple missionnaire : du Brésil à un monde sécularisé et multiculturel à la lumière du Concile Vatican II », l’événement a permis aux enfants et aux jeunes, aux laïcs, à la vie religieuse et aux ministres ordonnés qui sont les acteurs de la mission évangélisatrice au Brésil et à l’étranger de s’exprimer.
Toutes ces réalités se sont réunies dans un effort commun visant à partager le chemin parcouru jusqu’ici, à réaffirmer leur vocation d’envoyés et à réfléchir sur l’état de disciples missionnaires. L’Enfance et l’Adolescence missionnaire ont pu raconter leur expérience propre et ont insisté sur la préparation de la Journée mondiale de la Jeunesse de Rio et de l’Année de l’Enfance missionnaire qui sera célébrée en 2013.
Nombre de témoignages ont évoqué l’action des laïcs et des religieux en faveur de la mission ad gentes, affrontant les défis de l’évangélisation des peuples. En outre, il a été démontré qu’il existe de nombreuses réalités jusqu’ici inconnues, des lieux à évangéliser qui ont besoin de missionnaires pour y proclamer la Parole de Dieu, comme l’Amazonie, l’Afrique et Haïti. La cérémonie de clôture a été célébrée simultanément dans les 17 Paroisses de Palmas qui ont accueilli les plus de 600 participants au Congrès missionnaire. (CE) (Agence Fides 17/07/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network