http://www.fides.org

Africa

2012-07-05

AFRIQUE/GABON - Les Evêques dénoncent et prennent des mesures contre « la drogue et la prostitution au sein des écoles catholiques »

Libreville (Agence Fides) - La Conférence épiscopale du Gabon a dénoncé un certain nombre de pratiques graves constatées au sein des écoles catholiques de la capitale, Libreville. Au cours d’une conférence de presse organisée le 2 juillet, présidée par S.Exc. Mgr Nguéma Edou, Vicaire apostolique de Libreville, a été annoncé le démantèlement de réseaux de prostitution, de proxénétisme, d’homosexualité, de trafic de drogue, de pratiques ésotériques sur des filles et garçons de 14 à 18 ans. A la conférence de presse ont également pris part Sœur Sidonie Oyembo, Révérende Mère de la Congrégation de l'Immaculée de l'Immaculée de Castres au Gabon (dont le charisme est l'éducation, notamment des jeunes filles) et la coordinatrice des associations des parents d’élèves des collèges catholiques, Mme Solange Bémengué, outre le Ministre de la Famille et des Affaires sociales, un représentant de l’UNICEF et du monde éducatif et judiciaire.
Mgr Nguéma Edou a réaffirmé que la mission de l’enseignement catholique est d’offrir un enseignement de qualité illuminé par les valeurs de l’Eglise. C’est pourquoi le Vicaire apostolique de Libreville a affirmé que l’Eglise se refuse de rester en silence devant de tels faits : « Laissez faire risque de compromettre l’avenir de notre jeunesse ». Mme Bémengué a accusé « des compatriotes adultes, hauts placés dans l’administration publique et privée d’être fortement impliqués dans ces détournements de mineurs, atteinte aux bonnes moeurs et incitation à la débauche, les y encourageant. Nous condamnons avec la dernière énergie tous ces adultes criminels, proxénètes, fétichistes, dealers de drogue, violeurs qui, non seulement pourrissent souvent leurs propres maisons, mais répandent ces abominations dans d’autres familles ». (L.M.) (Agence Fides 05/07/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network