http://www.fides.org

Asia

2012-06-09

ASIE/LAOS - « Trop charismatique, trop de conversions » : pasteur chrétien arrêté

Luang Namtha (Agence Fides) – Un responsable chrétien a été arrêté au Laos, Il s’agit du pasteur chrétien Asa Canta, 53 ans, responsable d’une église chrétienne protestante dans le village de Peeyeur, au sein du district de Sing, en province de Luang Namtha (dans le nord-ouest du Laos). Il a été arrêté par la police de manière totalement arbitraire dans l’après-midi du 6 juin. L’arrestation est totalement immotivée en ce que le pasteur, personne humble, bienveillante et innocente, ne se voit contester aucun crime ou délit. Sa faute, expliquent des sources de Fides, est seulement d’être « trop charismatique et d’avoir attiré de nombreuses personnes à la foi chrétienne ». Immédiatement après son arrestation, les autorités provinciales en ont disposé le transfert à la prison provinciale de Luang Namtha, à quelques 50 Km de son village natal où vivent 115 habitants de foi chrétienne, de manière à le couper de sa communauté locale. Selon les procédures en effet, l’enquête relative à de possibles délits dure environ trois jours au cours desquels la personne demeure en garde-à-vue au commissariat de police local. En revanche, dans le cas du pasteur Asa, son transfert à la prison provinciale a eu lieu immédiatement, sans aucune enquête.
Le pasteur Asa guide un certain nombre de communautés chrétiennes tribales appartenant à la tribu des Akka. Au sein des districts de Sing et de Rong, dans la province de Luang Namtha, il existe environ 15 églises chrétiennes de communautés tribales Akka dont le pasteur assurait la coordination. Le pasteur avait déjà été arrêté voici deux ans et contraint à signer un affidavit dans lequel il déclarait qu’il n’aurait pas fait œuvre de prosélytisme. Toutefois, en 2012, de nombreuses personnes ont accueilli la foi chrétienne et demandé à devenir chrétiennes sur la base de son témoignage. Comme l’indique l’ONG Human Rights Watch for Lao Religious Freedom (HRWLRF) dans une note envoyée à Fides, le 7 juin, le pasteur Khamla, responsable provincial des chrétiens de Luang Namtha, s’est rendu auprès des autorités de police afin de s’informer sur le motif de l’arrestation du pasteur Asa et a appris que les autorités l’accusent de « conduire les personnes à accueillir la foi chrétienne ».
Selon un certain nombre de responsables chrétiens locaux, les autorités civiles de la province de Luang Namtha désirent éliminer le christianisme du territoire provincial. L’ONG HRWLRF demande au gouvernement central de faire respecter dans toutes les provinces la liberté religieuse, ordonnant aux autorités provinciales de permettre aux chrétiens de manifester leur foi et leur culte, ainsi que le garantit la Constitution laotienne. (PA) (Agence Fides 09/06/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network