OCEANIE/NOUVELLE ZELANDE - Solution innovante pour la reconstruction de l’église anglicane de Christchurch - encore aucune décision s’agissant de la Cathédrale catholique

vendredi, 20 avril 2012

Wellington (Agence Fides) – A la différence de l’église anglicane de Christchurch, détruite par le grave séisme du 22 février 2011 (voir Fides 23/02/2011), « la Cathédrale catholique n’a pas été totalement démolie mais certaines de ces parties, comme la grande coupole, ont été enlevées. Aucune décision définitive n’a encore été prise et son avenir demeure incertain vue la somme qui serait nécessaire à sa reconstruction ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Paul Shannahan, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires en Nouvelle Zélande. L’église anglicane sera reconstruite temporairement en carton, dans l’attente de l’édifice permanent prévu. La Cathédrale victorienne en style gothique qui dominait le centre de la place de la ville, a été démolie après les graves dommages causés par le séisme. La nouvelle structure, conçue par l’architecte japonais Shigeru Ban, connu pour la construction d’une église en carton après le séisme de 1995 à Kobe, sera située sur le lieu même où se dressait l’autre église aujourd’hui détruite. Cet édifice provisoire, outre à être un symbole d’espérance pour l’avenir de la ville, sera réalisé avec des tubes de cartons, des poutres de bois, de l’acier pour la structure et une dalle de ciment et doit durer plus de 20 ans. Elle devrait être prête pour Noël prochain. (AP) (Agence Fides 20/04/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network