http://www.fides.org

Vaticano

2003-06-26

VATICAN - L’EUCHARISTIE ET LE PRETRE : INSEPARABLEMENT UNIS PAR L’AMOUR DE DIEU » - UNE REFLEXION POUR LA JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LA SANCTIFICATION DES PRETRES

Rome (Agence Fides) – Le don divin par excellence, l’Eucharistie, a été destiné en particulier aux prêtres qui, en l’accueillant, portent la responsabilité de son efficacité dans le monde. C’est sur ce thème que se développe la réflexion proposée par la Congrégation pour le Clergé, à l’occasion de la Journée Mondiale pour la Sanctification des Prêtres, qui se célèbre le jour de la Solennité du Sacré-Cœur (le vendredi 27 juin cette année), ou à une autre date considérée comme plus opportune par les différentes circonscriptions ecclésiastiques. Le document de réflexion préparé par le Dicastère vatican s’inspire de la récente Encyclique du Pape Jean Paul sur l’Eucharistie « Ecclesia de Eucharistia », et veut créer pour cette circonstance « un climat intense d’adoration et de prière autour du Mystère du Saint-Sacrement, qui puisse aider, pour les prêtres et les fidèles, cette ‘stupeur eucharistique’ dont parle le Saint-Père, en déclarant qu’elle ‘doit envahir toujours l’Eglise recueillie dans la Célébration Eucharistique. Mais, de manière spéciale, elle doit accompagner le ministre de l’Eucharistie’ » (Ecclesia de Eucharistia, 5).
Le document comprend 6 paragraphes brefs : le prêtre, responsable de l’Eucharistie ; Cri de la foi ; Edification de l’Eglise et adoration contemplative ; Eucharistie et sacerdoce ministériel ; Eucharistie et communion ecclésiale ; Avec la foi de Marie. Au début, on souligne que « la fête du Sacré-Coeur de Jésus est pour nous une invitation à contempler l’amour qui jaillit de la source inépuisable du Christ, et se répand sur toute l’humanité, par le ‘don par excellence’ qu’est l’Eucharistie. La récente Encyclique de Jean Paul II attire notre attention sur la valeur de ce don, qui est tout à fait exceptionnel ».
Parmi les autres réflexions, on rappelle que chaque célébration eucharistique doit réveiller chez les prêtres « la responsabilité envers un monde qui doit être transformé, transfiguré par l’Eucharistie. En prononçant ou en entendant les paroles ‘Mystère de la foi’, le prêtre comprend mieux que ce cri de la foi le pousse vers un monde dans lequel le Christ fait des merveilles, et il sent se presser en lui l’urgence missionnaire absolue d’étendre partout son Royaume. Il reçoit une lumière nouvelle sur la propre mission sacerdotale qui lui a été confiée, et sur le rôle qu’il doit jouer afin que la puissance de l’Eucharistie puisse produire tous ses effets dans toute existence humaine ». (S.L.)(Agence Fides, 26 juin 2003, 35 lignes, 434 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network