ASIE/SRI LANKA - 38.000 personnes à risque du fait de pluies intenses - crainte de rupture des digues

vendredi, 23 décembre 2011

Colombo (Agence Fides) – Plus de 38.000 personnes du nord du Sri Lanka ont été évacuées du fait des plus intenses et des inondations qui s’abattent actuellement sur l’île. Plus de 10.000 familles ont été évacuées dans quatre districts de la province du nord, la zone la plus gravement touchée embrassant les districts administratifs de Kilinochchi, contrôlés par le passé par les Tigres de l’Elam Tamoul. Dans cette seule zone, 14.456 personnes ont été évacuées dont 5.000 envoyées en direction de 31 camps de réfugiés. D’autres districts durement touchés ont été ceux de Mannar, Jaffna et Mullaitive, qui se reprenaient lentement après 30 ans de guerre civile. Pour affronter cette situation d’urgence, 41 centres d’assistance ouverts 24 heures/24 afin d’assurer la distribution d’aides ont été institués. Les 33 plus importantes digues du pays risquent de déborder et le Département chargé de l’irrigation a alerté la population qui vit dans les zones les plus basses afin qu’elle surveille l’augmentation des niveaux de l’eau. Le Département météorologique national prévoit de nouvelles pluies intenses et de forts vents dans le nord et l’est du pays à cause de l’intensification de la mousson nord occidentale. (AP) (Agence Fides 23/12/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network