AFRIQUE/TUNISIE - Les « printemps arabes » au centre de la rencontre des Evêques d’Afrique du Nord

jeudi, 17 novembre 2011

Tunis (Agence Fides) – La situation sociale et politique de l’Afrique du Nord a été au centre de la réunion de la Conférence des Evêques de la Région Nord de l’Afrique (CERNA) qui a eu lieu à Tunis du 13 au 16 novembre. Y ont pris part les Evêques, les Vicaires apostoliques et l’Administrateur apostolique de la région ainsi que leurs Vicaires généraux.
Selon les informations envoyées à l’Agence Fides, la rencontre a été présidée par S.Exc. Mgr Vincent Landel, Archevêque de Rabat et Président de la CERNA. Ont participé aux travaux, « soulignant ainsi la communion avec le Saint-Siège et l'ouverture aux Eglises sœurs », S.Exc. Mgr Thomas Yeh, Nonce apostolique à Alger et à Tunis, S.Exc. Mgr Martin Happe, Evêque de Nouakchott (Mauritanie) et S.Exc. Mgr Domenico Mogavero, Evêque de Mazara del Vallo en Sicile (Italie), région européenne proche du Maghreb.
Un long échange sur la situation de leurs différents pays et de leurs Eglises a occupe les deux premiers jours des travaux. Les deux Vicaires apostoliques de Libye (de Tripoli et de Benghazi) ont longuement témoigné des événements de la révolution libyenne, mais surtout de la joie de la population de se sentir désormais libre. Les deux Evêques ont insisté également sur l'urgence de la réconciliation nationale. « En Tunisie le déroulement des élections a manifeste la soif de citoyenneté responsable des habitants de la région » affirme le communiqué.
Les Evêques de la CERNA ont indiqué trois défis essentiels qui émergent dans ces pays : un défi religieux, un défi politique et un défi socio-économique. « Les membres de l'Eglise, généralement, ne sont pas acteurs directs de ces passages,mais ils se veulent "témoins émerveillés" – selon l'expression de la lettre pastorale de l'Archevêque de Tunis – de ce qui germe partout dans le Maghreb, de la promotion de valeurs dans lesquelles ils se reconnaissent pleinement. Ils partagent les joies et les espérances de ces peuples ».
Les Evêques de la CERNA partagent la souffrance des Evêques d'Algérie devant la non délivrance et parfois le refus de visas aux prêtres et religieux/ses, quelle que soit leur nationalité. Ils ressentent cela comme une atteinte grave a la vie de leurs Eglises. Cela les peine d'autant plus lorsque ces personnes sont appelées a rejoindre des communautés d'Eglise qui – sans aucun esprit de prosélytisme – rendent de réels services au pays et entretiennent des relations très cordiales avec tous.
Les Evêques ont souligné l’importance de l’action des Caritas de chaque diocèse en collaboration avec d’autres associations et des personnels musulmans dans différents domaines relatifs au développement humain : promotion féminine, soutien aux migrants, aux prisonniers et aux personnes handicapées, action sociale d'urgence,etc. La prochaine réunion de la CERNA aura lieu a Mazara del Vallo (Italie) du 17 au 22 novembre 2012. (L.M.) (Agence Fides 17/11/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network