http://www.fides.org

Africa

2011-11-14

AFRIQUE/BURUNDI - Quelle formation pour les prêtres ? Les Evêques du Rwanda et du Burundi se confrontent

Bujumbura (Agence Fides) – « Quelle formation dans les Grands Séminaires pour le prêtre dont nous avons besoin ? ». Tel est le titre de la réflexion de l’Assemblée plénière de l’Association des Conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi (ACOREB) qui s’est tenue dans le Diocèse de Ngozi (Burundi) du 7 au 10 novembre.
Il s’agit d’une rencontre qui se tient habituellement deux fois par an, alternativement au Rwanda et au Burundi. A cette occasion, les Evêques ont pu discuter de différentes questions concernant la pastorale des deux pays et en particulier la formation des futurs prêtres.
Selon un communiqué envoyé à l’Agence Fides, chaque Conférence épiscopale a eu la possibilité d’illustrer comment est organisée la formation au Grand Séminaire. « Le résultat général est que, dans les deux pays, on enregistre une floraison de vocations. Mais vu le contexte dans lequel nous vivons, et surtout le contexte de la mondialisation, il est urgent de revoir la formation impartie dans les Séminaires de manière à ce que les prêtres soient en mesure d’être bien préparés à affronter leur ministère et à relever les défis lancés à l’Eglise » affirme la note.
Les Evêques ont convenu de la nécessité d’augmenter le nombre de prêtres qui accompagnent les séminaristes dans leurs études supérieures et ont souligné que la formation des séminaristes ne concerne pas seulement le séminaire mais est une question qui concerne l’ensemble de la communauté chrétienne. Cette même communauté doit participer à la sélection des candidats à la vie sacerdotale. Y compris après l’ordination, le prêtre doit être accompagné dans le cadre d’un processus de formation continue.
Les Evêques se sont attardés sur les difficultés que doivent affronter les prêtres dans les deux pays. Outre la pauvreté, la crise sociopolitique au Rwanda et au Burundi n’a pas épargné les prêtres. Certains d’entre eux ont subi des blessures profondes qui conditionnent fortement leur vie sacerdotale et l’exercice de leur ministère. Ces prêtres ont besoin d’être aidés à guérir et à surmonter la crise.
A la lueur de ces considérations, les Evêques évaluent actuellement la révision du programme de formation des prêtres des deux pays et ont décidé d’instituer un comité conjoint afin de préparer un document de travail sur la formation des prêtres. A également été institué un Comité sur l’éthique globale afin que cette dernière soit illuminée par la lumière chrétienne.
Au cours de l’Assemblée plénière de l’ACOREB, les Evêques ont rencontré Mme Ute-Koité Herschel de Missio Aachen, qui a fait le point à propos de la collaboration entre l’organisation missionnaire allemande et l’Eglise au Rwanda et au Burundi. (L.M.) (Agenzia Fides 14/11/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network