AFRIQUE/ZAMBIE - « Chaque Paroisse, chaque maison et chaque lieu de travail est une terre de mission » déclare le Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires de Zambie

mercredi, 19 octobre 2011

Lusaka (Agence Fides) – « En tant que baptisés, nous sommes appelés à la mission, à annoncer et à vivre la Parole de Dieu » affirme le Père Bernard Makadani Zulu, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires (OPM) de Zambie qui a accordé à l’Agence Fides l’entretien suivant à l’occasion de la Journée missionnaire mondiale du Dimanche 23 octobre.

Quel est le sens de la Journée missionnaire mondiale pour l’Eglise en Zambie ?
Notre Eglise est une Eglise en croissance. La collecte de la Journée missionnaire mondiale offre à nos frères et sœurs des Diocèses de mission le soutien de base dont ils ont besoin pour devenir autosuffisants. Nous avons besoin de promouvoir un sens de communion y compris entre nos Diocèses les plus pauvres afin que l’Eglise puisse continuer à assister les communautés catholiques se trouvant en situations difficiles et celles qui ont des besoins plus importants. Il est donc essentiel de travailler ensemble parce qu’ensemble nous sommes une famille et nous sommes en mesure de nous soutenir réciproquement dans notre devoir d’évangéliser. Nous devons continuer à porter au monde catholique cet esprit d’universalité et de service à la mission de l’Eglise sans lequel aucune authentique coopération ne peut exister.
En tant que chrétiens, nous appartenons à la famille de l’Eglise, nous appartenons au Christ. Pour vivre fidèlement dans l’amour de Dieu, nous devons développer une idée claire de la famille dans laquelle nous voulons vivre. Ceci requiert une réponse personnelle de la part de chacun d’entre nous. En tant que missionnaires, nous devons nous dédier à l’appel de Jésus non seulement en paroles mais aussi en actes. Il n’est pas de lieu sur la terre où la nature missionnaire de l’Eglise ne soit présente parce chaque Paroisse, chaque maison et chaque lieu de travail est une terre de mission. En tant que membres de l’Eglise universelle, nous sommes tenus de partager notre richesse avec les autres. Nous devons soutenir les programmes éducatifs, de catéchèse, de formation pastorale et d’autre type qui permettent à nos missionnaires d’annoncer la Parole de Dieu.
La Journée missionnaire mondiale est en outre une occasion propice pour rendre honneur aux hommes et aux femmes qui ont dédié leur vie à la diffusion de la Bonne Nouvelle. Nous faisons mémoire de nos missionnaires étrangers, spécialement ceux de notre Paroisse, de notre Diocèse et de notre pays. Que leur courage nous serve d’exemple et leur présence de signe d’espérance.

La Journée missionnaire est surtout une occasion de prière. Quelles intentions proposez-vous ?
Nous proposons de prier d’abord et avant tout pour notre Pape, Benoît XVI, et pour tous les Evêques afin qu’ils puissent nous aider à exercer avec plus de profondeur l’engagement missionnaire de diffuser la Bonne Nouvelle. Nous voulons ensuite faire mémoire des missionnaires qui, dans le monde entier, annoncent l’Evangile afin que nous puissions être inspirés par leur exemple et vivre ainsi une vie de témoignage joyeux. Prions également pour nos jeunes, afin que le message évangélique de l’amour de Dieu les pousse à vivre une vie pleine de foi en paroles et en actions. Rappelons-nous aussi de tous ceux qui souffrent à cause de leur témoignage de foi afin que l’Esprit Saint les soutienne dans l’épreuve. Prions pour les personnes âgées et les missionnaires en retraite afin que le Seigneur soit leur force dans la fragilité et la joie de leur vieillesse. Souvenons-nous enfin dans la prière de tous ceux qui sont morts, marqués par le signe de la foi, en particulier ceux qui ont servi l’Eglise dans les missions. (L.M.) (Agence Fides 19/10/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network