http://www.fides.org

Africa

2011-10-03

AFRIQUE/GUINEE - Le Président Condé invite l’opposition au dialogue après les graves incidents du 27 septembre

Conakry (Agence Fides) – A l’occasion des célébrations marquant le 53ème anniversaire de l’Indépendance nationale, le Président de Guinée, Alpha Condé, a adressé à l’opposition une invitation au dialogue après les violents affrontements qui ont eu lieu le 27 septembre entre les forces de l’ordre et les participants à une manifestation non autorisée (voir Fides 27/09/2011). « Je renouvelle mon offre de dialogue aux partis politiques et à leurs militants. Aucun obstacle n’est insurmontable, aucune divergence ne peut résister à notre engagement commun en faveur du respect des libertés et de la loi » a déclaré le Chef de l’Etat dans un discours radiodiffusé.
Les affrontements ont provoqué la mort de deux personnes (quatre selon l’opposition) ainsi que 40 blessés parmi les manifestants et les forces de l’ordre. Environ 300 personnes ont été arrêtées en relation avec les incidents en question. La manifestation avait été organisée par l’opposition afin de protester contre les modalités de convocation des élections parlementaires du 29 décembre.
S.Exc. Mgr Vincent Coulibaly, Archevêque de Conakry et Coprésident de la Commission pour la Réconciliation nationale (CCR), a adressé un appel au gouvernement et à l’opposition afin qu’ils dialoguent « sans conditions, au nom de Dieu et des frères et sœurs guinéens ». C’est ainsi que Mgr Coulibaly s’est exprimé le 28 septembre, dans le cadre de la Journée de prière organisée dans 60 lieux différents du pays par le gouvernement et par la CCR.
Mgr Coulibaly a en outre affirmé que la CCR est au service « de Dieu et du peuple », ajoutant « faire mémoire chaque jour dans ses prières de toutes les victimes de Guinée afin que Dieu leur ouvre les portes du Paradis ». L’Archevêque de Conakry a enfin souligné que « les guinéens sont condamnés à vivre ensemble : Dieu a doté notre pays de richesses et c’est dans la concorde que nous pourrons en jouir ». (L.M.) (Agence Fides 03/10/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network