AFRIQUE/MOZAMBIQUE - L’année de la mémoire de la présence missionnaire combonienne s’achèvera avec le 20ème anniversaire de l’assassinat du Frère Alfredo Fiorini

samedi, 27 août 2011

Maputo (Agence Fides) – Le 20ème anniversaire de l’assassinat du Frère Alfredo Fiorini, missionnaire combonien, médecin, qui sera célébré le 24 août 2012, servira de point d’orgue à l’année de prière et de réflexion particulière organisée par les missionnaires comboniens présents au Mozambique, qui a débuté le 24 août dernier, ainsi que l’indique Comboni Press. Dans sa lettre intitulée « L’année de notre mémoire : mission combonienne au Mozambique », le Supérieur provincial, le Père José Luis Rodriguez Lopez, écrit : « Nous voulons prendre cet événement afin de consolider notre esprit missionnaire et d’assurer la continuité de la mémoire historique et charismatique de notre circonscription, en la proposant comme instrument d’animation et de formation… Pour cette raison, nous voulons débuter une année de prière et de communion provinciale en faisant mémoire des événements historiques de notre présence missionnaire au Mozambique ». Le Supérieur insiste en outre sur le fait que « chaque moment que nous passons en mission nous permet de cheminer et de tracer l’histoire. Naturellement, ces expériences restent dans notre esprit et en particulier dans notre cœur… Nous avons besoin de renforcer notre communion provinciale au travers des événements qui ont marqué les lignes d’action de notre présence missionnaire dans cette Eglise du Mozambique depuis le début ».
En suggérant un certain nombre d’initiatives pour vivre cette particulière année de la mémoire (Adoration eucharistique mensuelle, récitation de la prière composée pour l’occasion, publication d’un ouvrage sur l’histoire de la présence combonienne dans le pays, célébration de l’assemblée provinciale pour analyser la situation actuelle du Mozambique…), le Père José Luis Rodriguez Lopez rappelle que « le Mozambique a été irrigué par le sang de nombreux martyrs, prêtres, religieux, religieuses et laïcs », raison pour laquelle l’année de la mémoire se conclura par une célébration sur le lieu du martyr du Frère Alfredo Fiorini.
Ainsi que l’écrivit l’Agence Fides le 29 août 1992, « Frère Alfredo Fiorini, missionnaire combonien et médecin, a été tué le 24 août vers midi d’une rafale de mitraillette. Il rentrait à la Mission de Namapa où il dirigeait l’hôpital. Sur la route de Nacala à Carapira, dans la localité de Miravale (district de Monapo, province de Nampula), le véhicule qu’il conduisait a été touché par une rafale de mitraillette, tirée par des inconnus. Frère Alfredo travaillait depuis deux ans au Mozambique comme missionnaire-médecin et comme simple missionnaire ; il partageait la vie et les souffrances des malades et des affamés ; il s’était engagé à fond dans l’assistance et dans la promotion des populations ». (SL) (Agence Fides 27/08/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network