ASIE/BANGLADESH - 20.000 évacués suite aux inondations qui ont frappé le sud-est du pays

mercredi, 27 juillet 2011

Cox's Bazar (Agence Fides) – Les fortes pluies qui se sont abattues sur le sud-est du Bangladesh ont contraint plus de 20.000 personnes à abandonner leurs habitations dans les districts de Cox's Bazar et de Teknaf, sachant que 84.000 autres maisons ont été partiellement endommagées. Les nouveaux sans-abri viennent s’ajouter aux 400.000 personnes qui avaient déjà été contraintes à quitter leurs logements pour ne plus y retourner suite à la hausse du niveau des inondations. Bien que la zone des districts côtiers de Cox's Bazar et de Teknaf soit coutumière de telles catastrophes, la gravité de ces inondations est sans précédent et a surpris la population. Jamais un cyclone aussi dévastateur ne s’était abattu sur la zone. Selon le « district relief and rehabilitation office » (DRRO), les cultivateurs et les éleveurs ont, eux aussi, été gravement touchés. Chakaria, l’un des sous-districts les plus fortement intéressés, fournit environ 80% des légumes de la région. Selon un responsable de l’organisation CARE Bangladesh, les pluies continuelles ne constituent pas un phénomène nouveau mais ce qui a été surprenant est le niveau des inondations, jusqu’ici jamais atteint. Parmi les causes principales, se trouve le déboisement sauvage des collines et des bois voisins. Les aides aux victimes sont déjà en cours et plus de 300 tonnes de riz et d’autres aliments nutritifs ont d’ores et déjà été distribuées. La prochaine étape consistera à renouveler l’approvisionnement en nourriture, en eau potable, en matériel de construction et autres biens essentiels. Selon le Bangladesh Meteorological Department, des orages et des pluies modérées sont encore prévus. (AP) (Agence Fides 27/07/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network