http://www.fides.org

Asia

2004-11-12

ASIE / COREE DU SUD - Le dimanche 14 novembre, l’Eglise de Corée célèbre la Journée du Laïcat, centrée sur la participation des laïcs à la pastorale, et sur la famille

Séoul (Agence Fides) - « Rendons la famille et la société toutes belles » : tel est le mot d’ordre choisi par l’Eglise de Corée pour la Journée du Laïcat qui se tient le dimanche 14 novembre dans tous les Diocèses du Pays. Le Conseil pour l’Apostolat des Laïcs, dirigé par un laïc catholique M. Jean Bosco Son Byeong-du et par M. Francis Cheong Wolgi, a distribué dans toutes les paroisses du matériel d’information dans lequel on invite les laïcs des Eglises locales à s’engager dans l’organisation et dans la promotion de cette Journée. L’événement veut souligner la nécessité pour les laïcs de participer effectivement à la vie pastorale et à l’apostolat, et de donner leur témoignage au sein notamment de la famille. La Journée, en effet, est centrée sur le thème de la famille, première cellule de la vie chrétienne, et premier lieu à évangéliser par chaque laïc chrétien. « ‘Nous, les laïcs, déclare le Conseil pour l’apostolat des Laïcs dans sa présentation de la Journée, nous avons le devoir de témoigner le Seigneur et de proclamer l’Evangile selon les talents qui sont donnés, en restant en première ligne pour l’évangélisation ».
« De nos jours, nous devons répondre à de nombreux problèmes : s’opposer à une culture anti-chrétienne, une culture de la mort, et aux aspects négatifs du pluralisme religieux de l’ère post-moderne. Nous devons répondre à ces problèmes avec courage, en redécouvrant l’esprit du martyre de nos prédécesseurs dans la foi ». Les laïcs, a déclaré récemment la Conférence Episcopale, sont appelés à renforcer leur spiritualité pour répondre aux phénomènes comme le matérialisme, l’hédonisme, la sécularisation, l’indifférence envers les valeurs religieuses, la diffusion des sectes dans la société coréenne.
Parlant ensuite de la famille, le Conseil pour l’Apostolat des Laïcs déclare : « Quand la famille est en bonne santé, la société elle aussi le devient. Faisons de nos familles des écoles d’amour, et prions pour la sanctification des familles et pour la diffusion d’une culture de la vie ». La famille, ont souligné les Evêques de Corée, n’est pas seulement l’objet des soins pastoraux de l’Eglise, mais aussi l’agent d’évangélisation le plus efficace.
La question de la famille est actuellement au centre des réflexions de toutes les Eglises d’Asie : la dernière Assemblée de la Fédération des Conférences Episcopales d’Asie (FABC) qui s’est tenue en Corée au mois d’août dernier, a eu pour thème : « La famille asiatique vers une culture de la vie ». (P.A.)
(Agence Fides, 12 novembre 2004, 33 lignes, 441 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network