EUROPE/ALLEMAGNE - “L’Eucharistie, un ferment de communion entre les peuples”

jeudi, 7 octobre 2010

Stuttgart (Agence Fides) - La “Scalabrini-Fest des Fruits” qui se déroule chaque année au Centre de Spiritualité des Missionnaires Scalabriniens, à Stuttgart, en collaboration avec les Missionnaires séculières Scalabriniennes, a proposé aux participants une réflexion sur un aspect fondamental de la spiritualité du Bienheureux Jean-Baptiste Scalabrini (1839-1905), Evêque de Piacenza et « Père et apôtre des migrants » : la centralité de l’Eucharistie, à laquelle l’Eglise puise l’amour universel du Christ, mort et ressuscité pour tous les hommes, sans distinction d’ethnie, de culture et de religion.
La rencontre a eu lieu du 1er au 3 octobre 2010 et a vu la participation de près de 260 personnes de différentes tranches d’âge et de 27 nationalités. Pendant la fête, intitulée : « L’Eucharistie, un ferment de communion entre les peuples », le forum a voulu mettre en évidence le lien étroit entre la participation des fidèles à la célébration eucharistique et la transformation des relations interpersonnelles et communautaires selon la logique du Pain rompu, de la vie de Jésus qui se donne totalement dans un service d’amour pour ses frères, et qui est à la base de la communion entre les innombrables diversités existant dans l’église et dans la société.
Etait présent au forum Mgr Thomas Maria Renz, Evêque auxiliaire du diocèse de Rottenburg-Stuttgart, responsable de la pastorale des jeunes et des instituts de vie consacrée. Dans son intervention, l’évêque a souligné que dans la célébration de la messe, ceux qui communiaient au corps et au sang du Christ recevaient en même temps la mission de vivre dans le monde ce que dans l’Eucharistie ils ont accueilli de la vie de Dieu. C’est l’invitation à devenir des personnes eucharistiques, cherchant à guérir par le don de l’amour du Christ les blessures et les divisions présentes dans notre vie, dans les familles et dans la société. Le P. Gabriele Bortolamai, missionnaire scalabrinien et directeur du Centre de Spiritualité, a rappelé les paroles de JB Scalabrini: “L’Eucharistie est dans le monde spirituel ce que le soleil est dans le monde physique”, soulignant que de même que la nourriture est transformée dans notre organisme, ainsi l’Eucharistie nous transforme en le Corps du Christ, en nous unissant au Père et entre nous : des membres différents mais unis en un seul corps. Le monde attend ce témoignage, ont montré les participants de la Fête dans les communications des groupes d’échange, présentées pendant la messe, qui a été célébrée par le P. Bortolamai avec son confrère haïtien le P. Jean Elex Normil.
Depuis cette fête, l’itinéraire de formation reprend pour les jeunes et adultes pour l’année 2010-2011, qui verra aussi la célébration du cinquantenaire des Missionnaires séculières Scalabriniennes, un institut séculier né à Solothurn (Suisse) le 25 juillet 1961. (LD) (Agence Fides 7/10/2010 Lignes 31 Mots 462)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network