http://www.fides.org

Vaticano

2003-06-13

VATICAN - RENCONTRE DES PRESIDENTS DES COMMISSIONS EPISCOPALES POUR LA FAMILLE : LA LAICISATION ET CERTAINES LEGISLATIONS SONT UNE MENACE POUR LA FAMILLE EN EUROPE ET DANS LE MONDE

Rome (Agence Fides) – Du 11 au 14 juin, se tient au Vatican la Rencontre des Présidents des Commissions Episcopales pour la Famille et la Vie, convoqué par le Conseil Pontifical pour la Famille. Il s’agit de la quatrième Rencontre qui réunit les Commissions Episcopales, plusieurs représentants d’Institutions intéressées, et des experts, pour un échange d’informations, d’expériences, d’idées et de projets entre les différentes Commissions pour la Famille et le Vie en Europe. Chaque Président présente en effet un cadre de la situation sur « famille et vie » de son propre Pays. Il y a des problèmes nouveaux, surtout aux Parlements, et c’est pourquoi il est nécessaire de travailler avec un engagement croissant, en vue surtout du renforcement et de l’élargissement de l’Union Européenne.
Le Cardinal Alfonso Lopez Trujillo, Président du Conseil Pontifical pour la Famille a ouvert les travaux par un exposé intitulé « Situation de la Famille et de la Vie dans le monde », qui a mis l’attention sur la scène internationale qui sert de fond à la réalité politique et sociale européenne. D’après le communiqué du Conseil Pontifical, le continent européen est le plus critique, parce que depuis longtemps la laïcisation a influé de manière négative sur la famille, déjà fragile de par elle-même à cause des problèmes intérieurs et extérieurs. Heureusement, il y a de nombreux mouvements et associations qui travaillent pour la famille : il ne faut pas oublier surtout le travail pastoral des Eglises particulières qui, ces dernières années, a augmenté de qualité et d’intensité, dans la ligne du Magistère du Saint-Père. Un deuxième aspect concerne le rapport entre famille et société, en référence surtout à la législation dans certains Parlements, que nous pouvons définir comme inique et non respectueuse des droits de l’homme et des droits de la famille et de la vie, depuis sa conception jusqu’à la mort naturelle. Souvent, les Parlementaires sont mal informés, et le langage qu’ils utilisent est presque toujours ambigu et n’est pas cohérent avec la recherche scientifique la plus avancée. Dans ce but, le Conseil Pontifical pour la Famille a préparé un « Lexicon » où se trouvent 78 questions universelles ambiguës, et entend ainsi faire la clarté sur les informations scientifiques, fondements du point de vue anthropologique, physiologique, sexuelle et de celui de la procréation. (S.L.)
(Agence Fides, 13 juin 2003, 32 lignes, 409 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network