http://www.fides.org

Asia

2004-09-28

ASIE / THAILANDE - Un cas probable de transmission entre humains de la grippe aviaire fait croître la préoccupation

Rome (Agence Fides) - Les autorités sanitaires et des hôpitaux de Thaïlande sont préoccupées par la présence éventuelle de nouveaux cas humains de grippe aviaire. La Thaïlande a annoncé un cas « probable » de transmission entre humains, ce qui expliquerait la mort, la semaine dernière, d’une femme contaminée peut-être par sa fille.
Les autorités thaïlandaises ont toutefois ajouté qu’elles ne considéraient pas comme « significatifs » les risques pour la santé publique, et que le cas semblait pour l’instant limité à la seule famille touchée. La femme, âgée de 26 ans, est morte après s’être occupée à l’hôpital de sa fille de 11 ans, morte elle aussi. Si cette manière de contamination était confirmée, ce serait le premier cas officiel de transmission humaine, et, d’après les experts, cela représenterait un développement préoccupant de la maladie.
Le Ministère thaïlandais de la Santé a toutefois tenu à préciser que, pour le moment, il n’y avait aucune preuve que le virus des poulets ait muté : récemment, l’OMS avait lancé une mise en garde contre le développement d’une épidémie si le virus parvenait à muter sous une forme capable de se transmettre à l’homme. Les médecins attendent le résultat des examens pour comprendre si les décès ont effectivement pour cause le virus H5N1, qui touche le pays depuis plus d’une année et a tué au moins 9 éleveurs.
De nouveaux foyers du virus ont été repérés ces jours derniers au Cambodge, dans les élevages d’une Province près de Phnom Penh : 2.300 poulets sont morts ou ont été tués au début de la semaine. Le Vietnam, la Malaisie, la Thaïlande, la Chine et l’Indonésie se sont trouvés face à la réapparition de foyers de la grippe aviaire dès le mois de juillet dernier, après une première vague précédente au cours de laquelle 16 personnes étaient mortes au Vietnam, 8 en Thaïlande ; l’élevage des poulets dans les deux pays avait été fortement touché. A la fin du mois d’août ; le Vietnam avait confirmé la mort de trois personnes, et au début de septembre, la Thaïlande avant annoncé un nouveau décès. (A.P.)
(Agence Fides, 28 septembre 2004, 29 lignes, 366 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network