http://www.fides.org

Europa

2003-06-09

EUROPE / ESPAGNE - « LAICS CHRETIENS, DES INSTRUMENT DE PAIX » : MESSAGE DES EVEQUES POUR LA JOURNEE DE L’ACTION CATHOLIQE ET DE L’APOSTOLAT DS LAICS

Madrid (Agence Fides) – « Faire de l’Eglise la maison et l’école de la Communion (NMI, 43), c’est là le grand défi que nous avons devant nous, comme chrétiens, si nous voulons être fidèles au dessein de Dieu et répondre aux espérances profondes du monde ». Tous les mouvements apostoliques sont donc invités à s’engager « à éduquer leurs membres à une spiritualité de communion », qui n’est rien d’autre que savoir « donner sa place au frère », comme le demande le Saint-Père. C’est l’invitation lancée par le Commission Episcopale espagnole de l’Apostolat des Laïcs, dans un Message adressé à tous les Mouvements d’Apostolat des laïcs, à l’occasion de la Journée de l’Action Catholique et de l’Apostolat des Laïcs, qui se tient, en Espagne, le jour de la Pentecôte ; cette année, elle avait comme devise : « Laïcs chrétiens, instruments de paix ».
Dans le Message, les Evêques rappellent tous les conflits et les tensions politiques qui existent actuellement dans le monde, situations qui « exigent des responsables politiques et des organisations internationales, un sérieux examen des causes qui sont à la base de ces conflits, afin de trouver des solutions définitives, fondées sur un nouvel ordre mondial qui ait son fondement dans les principes moraux et dans le respect scrupuleux des droits de l’homme ». Pour parvenir à la paix véritable, il est nécessaire avant tout de faire la conversion, pour enlever des cœurs toute ressentiment, toute haine, toute envie, tout désir de pouvoir à tout prix. C’est là un engagement précis de l’Eglise ; aussi les Evêques invitent-ils à « s’engager dans la construction d’un monde fraternel et solidaire, fondé sur les rapports de justice et d’amour entre tous les membres de la famille humaine ». Les Evêques remercient tous les chrétiens et tous les membres des Mouvements apostoliques pour l’engagement généreux avec lequel ils travaillent pour rendre présent « l’Evangile de la Paix » dans le monde, et ils lancent un appel pour un engagement plus net des chrétiens dans les activités politiques et syndicales, et dans les organisations sociales, pour changer de l’intérieur les structures, et implanter la justice et la vérité. (R.G.)
(Agence Fides, 9 juin 2003, 28 lignes, 384 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network