http://www.fides.org

Vaticano

2004-09-07

VATICAN - Séminaire d’étude pour les Evêques - Le Secrétaire Général du Synode des Evêques, Mgr Nikola Eterovic déclare : « Le Synode des Evêques est un des fruits les plus précieux du Concile »

Rome (Agence Fides) - « L’Exhortation Apostolique post-synodale <> : un exemple de méthode synodale », a été le thème de l’intervention du Secrétaire Général du Synode des Evêques, Mgr Nikola Eterovic, au Séminaire d’étude organisé par le Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, pour les Evêques nommés récemment, et qui est en cours à Rome (5 au 18 septembre)
Après avoir rappelé plusieurs données fondamentales concernant el Synode des Evêques (institution, règlement, célébration des Assemblées, participants…) Mgr Eterovic a présenté la méthode synodale en prenant comme exemple le chemin parcouru jusqu’à la promulgation de l’Exhortation Apostolique post-synodale « Pastores Gregis ». « Dans le processus synodal, dont la méthodologie repose sur le collégialité, il y a plusieurs étapes de consultation, d’élaboration des résultats, par un travail de collaboration et de formulation d’une synthèse orientée vers un consensus sur les différents aspects de la question synodale » a déclaré Mgr Eterovic.
Parcourant les étapes marquantes de ce cheminement, l’Archevêque a présenté les critères retenus pour le choix de l’Assemblée synodale, le processus pour l’élaboration des « lineamenta », et enfin la rédaction de « l’Instrumentum laboris ». Il a décrit ensuite les différentes phases de la célébration du Synode, qui se conclut par un Message final et la continuation du processus synodal par le travail du Conseil ordinaire qui étudie tout le matériel élaboré, pour rédiger un schéma à remettre au Saint-Père en vue de la rédaction de l’Exhortation Apostolique post-synodale.
Mgr Eterovic a présenté en particulier l’Exhortation Apostolique « Pastores Gregis » publiée le 16 octobre 2003, « que l’on peut vraiment considérer comme une sorte de programme pastoral pour les Evêques du troisième millénaire ». La longue série désormais des Exhortations apostoliques qui ont suivi les Assemblées générales ordinaires et des Assemblées continentales « qui ont marqué profondément l’Eglise universelle et les Eglises particulières dans les différents continents, constituent, a déclaré l’Archevêque, la meilleur justification de l’utilité du Synode des Evêques qui, en 39 ans de vie, a montré qu’il était un instrument précieux de collégialité épiscopale au service de l’Eglise présente dans le monde actuel ». (S.L.)
(Agence Fides, 7 septembre 2004, 33 lignes, 382 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network