http://www.fides.org

Edition Speciale

2004-09-04

APPROFONDISSEMENTS FIDES - Carte des religions dans les régions où le fondamentalisme s’exprime avec le plus de violence

Rome (Agence Fides) - Plusieurs régions du monde sont en proie à des guerres civiles, à des insurrections, à des conflits ethniques, où le fondamentalisme religieux sert de catalyseur. Dans cette phase de la scène politique internationale où le terrorisme continue à menacer la paix et la bien-être de l’Humanité l’agence Fides offre à l’attention des lecteurs de brèves synthèses sur les principales régions de conflit, en rapport à la composition religieuse des populations touchées. Nous publions la première partie des ces approfondissements.


AFRIQUE


BURUNDI

La guerre civile au Burundi a éclaté en 1993. Le conflit touche d’une part l’armée gouvernementale contrôlée par l’armée gouvernementale dirigée par la minorité Tutsie, et d’autre part par différents groupes Hutus de guérilla, l’ethnie majoritaire du pays. A la base du conflit, en effet, il y a la demande d’une plus gande représentation des Hutus dans les institutions d’Etat du pays. Au mois d’août 2000, il y a eu la signature des accords de Arusha en Tanzanie, qui ont conduit à la constitution d’un gouvernement d’unité nationale. Au terme de cette période de transition, il y aura des élections générales comprenant plusieurs partis, et elles doivent se tenir en septembre 2004. Au mois d’octobre 2003, on signa un accord de paix entre le gouvernement les FDD (Forces pour la Défense de la Démocratie), le groupe rebelle le plus important. Mais la lutte armée du FLN (Force de Libération Nationale) de se poursuit.

Population: 6.887.000
Chrétiens 91,7% (catholiques baptisés.435.000)
Animistes 6,7%%
Musulmans 1,6%

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Après la guerre civile de 1998-2003, on est parvenu à un accord pour former un gouvernement d’unité nationale, qui comprend aussi des représentants de la guérilla. Mais les tensions se poursuivent dans l’est du Pays, au Kivu, où des militaires de la nouvelle armée congolaise unifiée (anciens membres de la guérilla) se sont rebellés contre le gouvernement central. La guerre précédente a vu l’intervention de plusieurs pays africains, qui se sont rangés avec l’une ou l’autre partie. Le pays, en effet, est riche en or, en diamants, en uranium, en bois précieux, en coltan, toutes richesses qui suscitent les appétits des Etats et des multinationales.

Population: 53.993.000
Chrétiens: 5,4% (catholiques baptisés 28.260.000)
Animistes 2,4%
Musulmans 1,1%

COTE-D’IVOIRE

Suite au début de la guerre civile au mois de septembre 2002, et malgré les accords de paix du mois de janvier 2003, la Côte-d’Ivoire est toujours divisée de fait, avec le nord et l’ouest du pays aux mains de plusieurs groupes de guérilla réunis sous un sigle commun, « Forces Nouvelles ». Le gouvernement d’unité nationale auquel participent les rebelles a été longuement bloqué à cause de des Ministres opposés au Président Laurent Gbagbo, qui avaient quitté les travaux.

Population: 16.692.000
Chrétiens: 31.8% (catholiques baptisés 2.717.000)
Animistes 37,6%
Musulmans 30%

NIGERIA

La restauration de la démocratie en 1999, après des années de dictature militaire, n’a pas mis fin aux tensions sociales, économiques, ethniques et religieuses qui touchent encore de vastes régions du pays. La décision d’introduite la “sharia” dans plusieurs Etats à majorité musulmane a créé un élément nouveau de conflit. Les explosions périodiques de violence qui ont fait (des milliers de morts ces dernières années, sont souvent le résultat de manipulations, de tensions de la part de plusieurs hommes politiques qui se servent de l’élément religieux pour leurs propres fins. La présence d’une ressource comme le pétrole, toujours plus important pour l’économie mondiale, ne fait qu’augmenter les pressions sur le Nigéria, le pays le plus peuplé d’Afrique avec des centaines d’ethnies.

Population: 117.838.000
Chrétiens 45,9% (catholiques baptisés 17.527.000)
Animistes 9,8%
Musulmans 43,9%

SOMALIE

Depuis le mois de janvier 1991, quand fut renversé l’ancien dictateur Siad Barre, la Somalie s’est effondrée et le pays vit dans une anarchie profonde. Les milices armées des différents clans et sous-clans se sont divisées le territoire par la force. La Somalie est divisée actuelement en trois parties : Somaliland (qui s’est déclarée indépendante), Puntland (qui revendique un certain niveau d’autonomie mais sans demander la sécession) et le centre sud, la partie la plus habitée et la plus riche ; c’est la région du pays qui n’a pas encore réussi à mettre sur pieds une administration stable.

Population: 9.557.000
Chrétiens 1,4% (chrétiens déclarés 101.881)
Musulmans 98,3%


SOUDAN

La guerre civile dans le sud du Soudan entre le gouvernement et le SPLA/M (Mouvement/Armée Nationale de Libération Populaire du Soudan) a commencé en 1983, quand, précisément, suite à l’introduction de la “sharia”, les populations du Sud, animistes et chrétiennes pour la plupart, se sont révoltées contre le gouvernement. Le conflit a fait plus de deux millions de morts, des millions de réfugiés et des dégâts incalculables. Au mois de mai 2004, on a signé un accord de paix qui prévoit une période de transition avec un gouvernement d’unité nationale qui durera six ans et demi. Mais, dans le même temps, la guerre s’est aggravée au Darfour où agissent deux groupes de guérilla qui revendiquent une plus grande attention de la part du gouvernement sur les besoins économiques et sociaux de la région. Le gouvernement a entrepris une répression violente avec des bombardements aériens et l’utilisation des milices Janjaweed. Les violences ont contraint à la fuite plus d’un million de personnes.

Population: 32.559.000
Chrétiens 16,7% (catholiques baptisés 4.181.000)
Animistes 11,9%
Musulmans 70,3%

OUGANDA

Dans le nord de l’Ouganda, une guerre fait rage depuis 1999 entre La guérilla de la LRA (Armée de Résistance du Seigneur), qui lutte contre le Président actuel M. Yoweri Museveni. La LRA a une idéologie qui repose sur le syncrétisme religieux, en mêlant des éléments du christianisme et de l’islam avec des éléments des religions africaines traditionnelles. Des milliers d’enfants Acholis (l’ethnie principale du nord de l’Ouganda) ont été enrôlés de force dans les rangs de la guérilla.

Population 19.321.113
Chrétiens 88,7% (catholiques baptisés 10.796.000)
Animistes 4,4%
Musulmans 5,2%

ASIE


CHINE

Dans la région du Tibet, annexée par la Chine dans les années 1950, les communautés bouddhistes sont sous l’occupation chinoise ; et, depuis la révolte de 1959, réprimée par la Chine, le Dalaï Lama est en exil.

Population: 1,2 milliard
Agnostiques: 50%
Religions traditionnelles chinoises: 30%
Bouddhistes: 8,5
Chrétiens: 7%
Autres cultes: 4,5 %


PHILIPPINES

Mindanao, l’île la plus méridionale de l’Archipel philippin, est la région musulmane du pays, qui, pour le reste, est habitée par des populations chrétiennes. Depuis les années 1970, les musulmans de Mindanao ont commencé une lutte armée pour l’autonomie. La guerre entrer l’armée de Manille et les militants des différents groupes de guérilla fait jusqu’à présent 150.000 morts.

Population: 85 millions
Chrétiens: 90% (Catholiques 65.000.0000)
Musulmans: 6,5%
Autres cultes: 3,5%


INDE

Depuis 50 ans, le Cachemire, région de frontière entre l’Inde et le Pakistan, est un terrain d’affrontements entre les troupes indiennes qu maintiennent le contrôle des 2/3 de la région, et les militants islamiques soutenus par le Pakistan. En un demi siècle, il y a eu trois guerres entre des deux colosses asiatiques pour le contrôle de la région, qui est d’une grande importance stratégique. Récemment, il y a eu un rapprochement entre les deux grandes puissances asiatiques.

Population: 1 milliard
Hindous: 75%
Musulmans: 12%
Chrétiens: 6,5% (catholiques 17.000.000)
Autres cultes: 6,5%


INDONESIE

Dans l’Archipel des Moluques (Indonésie orientale), un conflit a éclaté en 1999, pour des raisons futiles, entre la communauté chrétienne protestantes et la communauté musulmane. L’armée indonésienne est intervenue pour ramener le calme. Les violences, étendues à toutes les îles de l’archipel des Moluques, ont fait plus de 15.000 morts et de 500.000 réfugiés.

Population: 210 millions
Musulmans: 85%
Chrétiens: 13% (Catholiques 6.376.0000)
Autres cultes: 2%


IRAK

Après la chute du régime de Saddam Hussein, et le passage des pouvoirs, de la coalition dirigée par les Etats-Unis, au gouvernement irakien, on enregistre dans le pays une grande instabilité due à la présence de formations terroristes et aux revendications de groupes religieux islamiques, les Chiites en particulier.

Population: 25 millions
Musulmans: 95%
Chrétiens: 3,2% (Catholiques 600.000)
Autres cultes: 1,8 %


ISRAEL / PALESTINE

Dans le conflit national entre le peuple israélien et le peuple palestinien, qui dure depuis 50 ans, la présence de formations extrémistes islamiques et juives complique le cadre et empêche encore la signature d’une paix durable pour le Moyen.

Population: 6,5 millions en Israël; 3,5 millions dans les territoires palestiniens
Juifs: 77%
Musulmans: 12%
Chrétiens: 5,8% (Catholiques 115.000)
Autres cultes: 5,2 %


MYNAMAR

La junte militaire au pouvoir gouverne avec un régime autoritaire, et est accusée de violations massives des droits de l’homme, spécialement dans le conflit avec de nombreux groupes des minorités ethniques.

Population: 47 millions
Bouddhistes: 75%
Chrétiens: 8,3% (Catholiques 600.000)
Musulmans: 2,4%
Autres cultes: 14,3 %


NEPAL

Au Népal, des groupes de rebelles maoïstes luttent depuis 1996contre la monarchie constitutionnelle du Roi Gyanendra. Le conflit a fait environ 8.000 morts. Des affrontements armés, des enlèvements, des attentats et des extorsions sont quotidiennes pour les citoyens du Népal, un des pays les plus pauvres du monde.

Population: 23 millions
Hindous: 75%
Bouddhistes: 8,5
Musulmans: 3,9%
Chrétiens: 2,5% (Catholiques 7.000)
Autres cultes: 10,1%


SRI LANKA

Depuis le début des années 1980, le pays connaît un conflit entre le gouvernement (tenu par le groupe ethnique majoritaire, les Cingalais, de religion bouddhiste, et les rebelles tamils, de religion hindoue. En 2002, on a signé un cessez-le-feu historique, mais on attend un traité de paix. La guerre du Sri Lanka, qui dure depuis 20 ans a fait au moins 64.000 morts et un million de réfugiés.

Population: 19 million
Bouddhistes: 68%
Hindous: 11%
Musulmans: 9%
Chrétiens: 9,5% (Catholiques 1.362.0000)
Autres cultes : 2,5%
(Agence Fides, 4 septembre 2004)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network