http://www.fides.org

Asia

2003-06-09

ASIE / MOYEN-ORIENT - LE RESEAU DE L’OECUMENISME POUR LA SOLIDARITE ENVERS LES PUS PAUVRES ET LES PERSONNES MARGINALISEES AU MOYEN-ORIENT

Amman (Agence Fides) – Développer l’œcuménisme au Moyen-Orient, est le but du « Middle East Council of Churches » (MECC), organisme qui réunit les représentants des différentes confessions chrétiennes présentes au Moyen-Orient. Lors d’une Rencontre qui s’est tenue à Amman à la fin du mois de mai, les représentants du MECC ont demandé aux chrétiens d’offrir un témoignage œcuménique plus fort au Moyen-Orient. « Avec la contribution des catholiques, des orthodoxes, des protestants, des évangéliques, des pentecôtistes, nous pouvons être une réalité significative dans les Pays arabes. Comme chrétiens, nous sommes une minorité, et nous ne pouvons continuer à véhiculer les anciennes division qui nous éloignent des commandements du Christ, de vivre dans l’unité pour que le monde croie ».
Le MECC invite à développer le réseau entre les communautés chrétiennes, et à promouvoir le dialogue inter-religieux, et de manière spéciale avec les musulmans. « Les Pays du Golfe s’ouvrent graduellement à un processus de dialogue entre religion et cultures », déclare le MECC. Cela ressort du fait que, actuellement, dans des Pays comme le Bahrein et le Qatar, des églises sont en construction, qui seront utilisées par toutes les différentes communautés chrétiennes.
Le MECC rappelle que les chrétiens du Moyen-Orient trouvent un lien spécial dans le service qui s’exerce dans différents pays et est l’œuvre de groupes œcuméniques. A Oman et au Bahrein, par exemple, un système d’assistance et de solidarité envers les plus pauvres, fonctionne bien, ainsi que pour les détenus, et les immigrés, en collaboration avec des organisations des Eglises asiatiques dont ils proviennent. Un autre secteur où les chrétiens apportent une contribution reconnue et appréciée, est celui du domaine sanitaire et des dispensaires, à la disposition de ceux qui ne peuvent bénéficier de l’assistance médicale. (P.A.)
(Agence Fides, 9 juin 2003, 26 lignes, 313 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network